Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconActualités
line break icon

Quand Marie attire les pèlerins… et leurs vélos !

© Les Paulettes

Marie de Nazareth - Publié le 18/02/15

Clémentine, Amélie et Louise, trois jeunes Françaises de retour d'un périple de 2 000 km à bicyclette qui les a menées jusqu'en Terre Sainte, reviennent pour l'association Marie de Nazareth sur leur expérience. Récit.

« En somme, je m’aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu ! » Oups. Sacha Guitry aurait-il fulminé en lisant les interminables comptes-rendus des Paulettes ? Peut-être. Mais après le temps de l’aventure, vient le temps du témoignage, alors yallah les Paulettes ! Racontons l’étape à Nazareth.

Mais d’abord, session rattrapage. Qu’est-ce qu’une Paulette ? Une Paulette, c’est avant tout une pèlerine, qui est au vélo ce que saint Paul est à la tiédeur, mais qui a tout de même décidé de partir pendant deux mois en deux roues, sur les traces du treizième apôtre, d’Istanbul à Jérusalem. Pour compléter le tableau, une Paulette, c’est aussi une élève-avocate, qui a la chance d’être accompagnée et soutenue par les détenues de la prison de Fleury-Mérogis, dont elle porte les intentions de prière jusqu’au Mur des Lamentations. Une Paulette, enfin, n’est rien sans ses deux autres co-Paulettes, qui forment avec elle « Les 3 Paulettes à bicyclette ». 

En novembre 2014, nous quittions Chypre en partance pour Tel Aviv, excitées et galvanisées à l’idée de fouler enfin cette Terre Sainte, véritable carotte au bout du bâton après 1 500 km de vélo. Pourtant, après trois jours sur place, le constat est un peu décevant… Pas d’expérience spirituelle terriblement plus forte qu’ailleurs. Certes, la côte est très belle… mais la Turquie aussi est belle. Certes, le houmous y est excellent… mais à Chypre il est tout aussi bon. Et puis, Nazareth arrive. 

Une intense émotion à la découverte de Nazareth

Impossible d’en expliquer les raisons, mais lorsque nous posons le pied à Nazareth, l’émotion est réelle. Il faut dire qu’à Nazareth, nous sommes attendues, et que dans une aventure comme celle-ci où chaque matin il faut replier bagages, cela fait chaud au cœur. Au Centre international Marie de Nazareth, nous ne connaissons personne, mais tout le monde nous connaît. Nous sommes accueillies avec un festin, une « Paulette song », et des sourires jusqu’aux oreilles. Le lendemain, nous découvrons le parcours multimédia du centre, nous visitons ses jardins en terrasse, sa magnifique chapelle et nous admirons sa vue incroyable. Le centre est beau, apaisant et chaleureux, mais il n’existe pas pour lui-même. Il n’a de valeur que pour faire découvrir au visiteur : la Sainte Vierge et son humble existence ici à Nazareth. 

Le centre est un préambule à une autre découverte de taille, celle de sa voisine, la basilique de l’Annonciation. Celle-ci est recouverte de panneaux du monde entier représentant la Sainte Vierge. En son centre, elle accueille la très sainte grotte où Marie a dit oui. Un lieu habité, tout simplement, dans lequel on pourrait rester des heures à contempler ce mystère, beaucoup trop énorme pour notre raison si étroite. 

Alors là, oui, plus de doute, nous sommes en Terre Sainte. Pas seulement parce que nous côtoyons une équipe qui a gagné son ticket direct pour une cause en béatification, mais aussi parce que nous vivons l’expérience d’une prière puissante, sereine, et même facile !

Mais « quand on aime, il faut partir », alors après trois jours merveilleux, nous disons au revoir à Nazareth. Jérusalem n’est pas loin…

Les Paulettes à Bicyclettes  sont aussi ici.
Retrouvez le Centre international Marie de Nazareth sur son site
Le centre est également sur la page Facebook Une Minute avec Marie ; retrouvez tous les jours un court texte de méditation pour prier Marie.

Tags:
nazarethvoyage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement