Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nouvelles menaces de l’État islamique contre Paris, Bruxelles et Rome

AFP PHOTO / ANDREAS SOLARO
Italian policemen stand guard near the Vatican on January 8, 2015 in Rome. Italy called a meeting of its "anti-terrorism" committee yesterday to examine possible threats following an attack on the offices of French satirical newspaper Charlie Hebdo that killed 12 people. The Strategic Anti-terrorism Analysis Committee, "made up of experts in anti-terrorism from the police force and intelligence services, will closely examine the terrorist threat in light of the grave attack," the interior ministry said in a statement. AFP PHOTO / ANDREAS SOLARO





 
Partager

Une nouvelle vidéo du pseudo État islamique menace directement la France et la Belgique. Alerte maximale aussi en Italie, en raison de l’annonce par l’EI que ses djihadistes sont « au sud de Rome ».

« Nous viendrons avec des voitures piégées jusqu’à Paris. Inch’Allah. Il n’y a pas de problème. Paris, Bruxelles, nous les ferons sauter. Inch’ Allah ! » Deux individus se revendiquant de l’État islamique profèrent des menaces contre la France et la Belgique dans une vidéo diffusée par les médias belges. Ils y parlent d’attentats à la voiture piégée, de meurtres et de décapitations. L’un d’eux a été identifié comme étant un Belge d’origine marocaine (Valeurs Actuelles).

La Libye, tête de pont des attaques contre l’Europe

En Italie et au Vatican, les autorités ont annoncé un renforcement des mesures de sécurité face aux menaces islamistes, notamment dans la perspective de l’Exposition universelle de Milan où sont attendus des millions de visiteurs à partir du 1er mai. L’émotion est grande dans tout le pays à la suite de la diffusion par l’État islamique de la vidéo de l’assassinat des 21 chrétiens égyptiens en Libye dans laquelle l’EI annonce la présence de ses djihadistes « au sud de Rome ». L’intention de Daech de faire de la Libye une tête de pont pour attaquer l’Europe est la principale menace qu’examine ce 18 février le Conseil de sécurité de l’ONU. 

« Le Comité de sécurité du gouvernement italien a encore élevé mardi soir le niveau d’alerte dans le pays et a confirmé une décision annoncée la semaine dernière de faire passer de 3 000 à 4 800 le nombre de soldats déployés dans les lieux publics pour tenter de prévenir d’éventuels attentats. » (Le Point)

Vigilance accrue au Vatican

Au Vatican, le nouveau commandant des Gardes suisses, Christoph Graf, a confirmé au quotidien italien Il Giornale que ses 110 hommes  étaient sur le qui-vive pour assurer la garde du Palais pontifical et assurer la protection rapprochée du souverain pontife – malgré le peu de goût du pape François pour tout ce qui peut le couper du contact avec les fidèles.  Outre la Garde suisse, la Gendarmerie vaticane (150 hommes) « travaille en lien avec gendarmerie et les services secrets italiens. Elle dispose depuis 2008 d’un groupe d’intervention rapide, formé à l’anti-terrorisme » (Direct matin).

Toutefois, le ministre italien de l’Intérieur a assuré au Saint-Siège qu’il n’existait « pas de menace particulière concernant le Vatican », a déclaré le cardinal Parolin, secrétaire d’État : « De la part d’Isis (autre nom de Daech, ndlr), il y a une guerre médiatique », a-t-il tempéré, en appelant à la « vigilance, sans tomber dans l’alarmisme » (La Croix).

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]