Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 04 mars |
Saint Casimir
home iconPolitique
line break icon

Loi Macron : le couac de l’annonce faite par Bercy

© ALAIN JOCARD / AFP

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT-PARLIAMENT-MACRON French Economy and Industry Minister Emmanuel Macron attends a working session on the Macron's law at the French National Assembly in Paris on February 14, 2015. Macron is trying to push through a controversial series of laws that he hopes will, in his words, "unblock" France's economy, which is suffering from high unemployment and sluggish growth. These include a proposal to allow shops to open on up to 12 Sundays a year instead of the current five. AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

Philippe Oswald - Publié le 17/02/15

On est bien sûr de soi au ministère de l’Économie ! Six heures avant le vote de la loi, Bercy adresse un communiqué de presse annonçant son adoption… Les journalistes s’en amusent, les députés moins…

Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, « salue la qualité et l’intensité du travail parlementaire qui a permis l’adoption du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques ». Intitulé : « Le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques adopté par l’Assemblée nationale », ce communiqué de presse triomphal adressé aux rédactions ce matin, six heures avant la mise aux voix de la loi (à partir de 16 h, cet après-midi), a beaucoup fait rire les journalistes (qui ont abondamment fait partager leur hilarité sur Twitter !), mais n’est pas de nature à mieux disposer les députés qui menaçaient de ne pas voter la loi Macron cet après-midi. Le communiqué rectificatif n’est que cautère sur jambe de bois.

C’est principalement l’extension du travail dominical dans le chapitre troisième intitulé « Travailler »  qui motive les opposants, des socialistes « frondeurs » dont des personnalités de premier plan, telle Martine Aubry, et, à droite, quelques trop rares députés lucides sur l’enjeu de civilisation du repos dominical, tels les UMP Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate, Henri Guaino et Marc Le Fur.

Espérons néanmoins qu’une barricade s’élèvera tout à l’heure sur le boulevard qui semblait ouvert devant la loi Macron. Boulevard ? Aux dernières nouvelles, le compte n’y était pas pour la majorité : à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire, le gouvernement serait résigné à dégainer l’article 49-3 pour passer en force. 

Tags:
Assemblée nationale
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
2
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
3
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
4
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
7
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement