Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vatican : le projet de réforme de la Curie est sur les rails

© ServizioFotograficoOR/CPP
October 02, 2014: Pope Francis meets the apostolic nuncios of the Middle East and the superiors of the Roman Curia during a meeting in the Vatican.
Partager

Son objectif : améliorer la coordination entre les différents services de la Curie et leur efficacité au service du Pape et de l’Église universelle.

Au cœur du rapport d’étape présenté ce jeudi par Mgr Semeraro, secrétaire du C9 – le conseil des cardinaux chargés de seconder le pape François dans ce travail de réformes –, la création de deux grands pôles regroupant plusieurs dicastères. On savait déjà que l’idée était de faire fusionner, d’un côté les conseils pontificaux (Cor Unum, Justice et Paix, Migrants et Pastorale de la santé) au sein d’un même dicastère consacré à la charité, et de l’autre les conseils pour la famille et les laïcs au sein d’un autre dicastère. On sait désormais qu’il s’agira de deux congrégations, c’est-à-dire des organismes qui, contrairement aux conseils pontificaux, sont destinés à traiter de sujets majeurs dans la vie de l’Église et dont les actes peuvent prendre la forme de décrets, de directives, d’instructions ou de notes doctrinales.

Car le projet proposé par le C9 n’est pas une simple réorganisation administrative, a insisté Mgr Semeraro. Il répond à une vision qui vise entre autres à mettre davantage en valeur le laïcat, ainsi que l’engagement des chrétiens dans le domaine de la charité et de la justice. Dans ce cadre, et c’est l’une des nouveautés évoquées, une place plus importante sera accordée à l’environnement. De nombreux détails restent à encore à discuter et à préciser, comme l’autonomie des académies pontificales. Car il a été question d’englober l’Académie pour la vie dans la future Congrégation pour les laïcs et la famille, et l’Académie pour les sciences sociales dans la future Congrégation pour la charité, la justice et la paix. Et puisque ces nouvelles structures auront le statut de congrégation, elles ne pourront pas être dirigées par des laïcs, a précisé le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège.

Par ailleurs, contrairement à des affirmations parues dans la presse, le projet ne prévoit pas la création d’une nouvelle charge : celle d’un « modérateur de la Curie » qui serait chargé de coordonner les différents dicastères. Cette fonction est assurée par le substitut de la Secrétairerie d’État. Le chantier est en cours, la finalisation de la réforme prendra encore du temps. Mais il n’est pas exclu que certains points du plan puissent être mis en pratique, à brève échéance, avant l’aboutissement du travail en cours, peut-être de manière provisoire et à titre expérimental. Le projet présenté jeudi matin est le fruit non seulement des réunions du C9 mais aussi d’une vaste consultation, notamment auprès des chefs des dicastères. Après la présentation du rapport d’étape du C9, les cardinaux qui participent à ce consistoire extraordinaire de deux jours ont été invités à exprimer leur point de vue et leurs éventuelles remarques.

Ce vendredi matin, le cardinal George Pell, qui dirige le nouveau Secrétariat pour l’économie, présentait son rapport au Collège des cardinaux. Actuellement, la Curie romaine compte neuf congrégations et douze conseils pontificaux. Depuis son élection, le pape François a institué un Secrétariat pour l’économie et un Conseil pour l’économie ainsi que plusieurs commissions, dont la Commission pour la protection des mineurs qui vient de tenir sa première assemblée plénière.

  

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]