Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

La Cour des comptes épingle les dépenses inutiles de l’État

© Images Money

Atlantico - Publié le 15/02/15

Malgré les nombreuses recommandations de l’institution à destination du gouvernement en 2014, celui-ci n’a guère pris en compte ses avertissements…

La Cour des comptes est, par nature et par tradition, attachée au droit. L’expérience récente de la production de certains de ses rapports montre toutefois que l’urgence budgétaire, la contrainte financière qu’elle retrace ou débusque, la conduisent à émettre de vives recommandations qui écartent parfois la notion de droits acquis. Jean-Yves Larcher, spécialisé en Finances publiques, apporte son éclairage sur ce rapport 2014.

Rapport sur les comptes de la Sécurité sociale

Le rapport sur les comptes de la Sécurité sociale pour 2013 est net : l’objectif national de maîtrise des dépenses d’assurance-maladie (Ondam) n’a pas été assez volontariste. Fixé à +2,7% (contre +2,5% en 2012), il n’a pas empêché l’apparition d’un supplément de dépenses de 4,8 milliards. La Cour pointe du doigt la gestion hospitalière et le caractère inflationniste de la médecine de ville : deux remarques sempiternelles qui abondent le raisonnement explicatif du déficit de la Sécurité sociale.

Dotations de l’État aux collectivités territoriales

La question de la pertinence – voire du caractère économiquement réaliste – de la gestion des collectivités territoriales est en passe de devenir un marronnier au sein de plusieurs rapports émis par la Cour. Concrètement, le rapport sur les comptes publics locaux est éloquent : « Nous avons constaté qu’en 2013 et 2014, la baisse des dotations de l’État n’a pas suffi à infléchir l’augmentation des dépenses, ni des investissements » (Didier Migaud). Ainsi, les préconisations précédentes des magistrats de la rue Cambon sont restées lettre morte et la France a toujours à son agenda la question de la maîtrise de la dépense locale publique. Oubliée l’idée de la Cour de faire voter une loi de programmation des finances locales. À l’inverse, le Parlement vote régulièrement l’élargissement des bases fiscales issues de l’évolution de la démographie et de l’urbanisation. Face à ce constat, on peut donc valablement estimer que les 11 milliards de dotations de l’État (sur la période 2015-2017 dont 3,7 dès 2015) qui ont été supprimées par le vote du PLF 2015 ne seront pas intégralement respectées une fois passé le cap des élections locales du début et de la fin de l’année 2015, car des hausses de fiscalité locale viendront « compenser » les manques de la manne étatique.

Les retraites complémentaires du régime des salariés : vers le big bang ?

« Tous les leviers doivent être étudiés, si délicats soient-ils », a déclaré à la mi-décembre le premier président Didier Migaud. Autrement dit, l’avenir des régimes complémentaires est véritablement sombre et tous les chemins seront explorés : taux des cotisations, conditions d’âge, durée de cotisation mais aussi montant des pensions servies ce qui constitue une solution de rupture et d’un lourd prix symbolique. Des négociations AGIRCARRCO sont annoncées : nous verrons si l’ampleur des réformes préconisées par la Cour se trouve suivie d’effets. Lire la suite sur Atlantico

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement