Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconActualités
line break icon

Profanations : opération « tabernacles ouverts » dans l’Ain

L'Eglise dans les Pays de l'Ain

Diocèse Belley-Ars - Publié le 13/02/15

Suite à une série de profanations et de vols de ciboires dans le diocèse de Belley-Ars, l’évêque, Mgr Pascal Roland, a demandé à tous les curés de vider les tabernacles et de les laisser ouverts.

Résumé des faits dans L’Église dans les pays de l’Ain, site du diocèse de Belley-Ars :

« Vendredi 6 février 2015, les paroissiens de Neuville-les-Dames, dans le groupement paroissial de Châtillon-sur-Chalaronne, ont découvert que le tabernacle de l’église Saint-Maurice avait été fracturé, et que le ciboire (coupe qui contient les hosties) qu’il contenait avait été dérobé. Le même soir, les paroissiens d’Ambronay ont remarqué eux aussi le vol d’un ciboire à l’église Notre-Dame. Samedi 7 février, à Vonnas a été constaté le vol de deux ciboires de l’église Saint-Martin.

Dimanche 8 février, à Jujurieux (groupement paroissial de Pont-d’Ain), les fidèles ont découvert qu’un autre ciboire avait été dérobé dans l’église Saint-Étienne. Dans ces quatre cas, les hosties consacrées n’ont pas été dérobées, mais abandonnées sur place. Enfin, le samedi 7 février, le curé de Montluel a découvert que le ciboire et les hosties de la collégiale Notre-Dame-des-Marais avaient été volés.

Une longue série de vols et de profanations

Ce vol intervient après une série d’autres vols, de profanations et de dégradations qui ont eu lieu au cours des derniers mois dans les églises du diocèse : vols d’objets et de statue dans l’église de Seyssel en octobre 2014 ; vol des ciboires et des hosties consacrées dans les églises de Saint-Jean-de-Niost et de Sainte-Julie en octobre 2014, et de Saint-Étienne-du-Bois en novembre 2014 ; dégradations à Saint-Maurice-de-Beynost le 11 janvier 2015.

Les communes concernées par ces vols, propriétaires des églises et de certains ciboires dérobés, ainsi que les paroisses, propriétaires des ciboires récents (acquis après 1905), ont porté plainte auprès de la gendarmerie. Un inventaire complet des objets de ces églises a été réalisé grâce au partenariat entre le service diocésain de l’Art sacré et le Conseil général de l’Ain (Conservation des antiquités et objets d’art de l’Ain). Le signalement précis des objets dérobés et leurs photographies ont immédiatement été transmis à la gendarmerie nationale, ce qui permet aux services de lutte contre le trafic des biens culturels de les rechercher activement et d’effectuer une veille intense pour empêcher leur revente.

L’Église catholique dans les Pays-de-l’Ain déplore que des objets sacrés, comme des ciboires ou des tabernacles, soient volés ou dégradés. Elle regrette le manque de respect des auteurs de ces actes, qui s’en prennent à des ciboires, chers à la communauté paroissiale, mais aussi à l’ensemble des habitants de communes dont ces objets sont le patrimoine. Elle les assure tous de sa compassion et de sa prière fraternelle.

L’extrême gravité du vol des hosties consacrées 

Mais les catholiques sont surtout profondément choqués par le vol des hosties consacrées. Ces hosties, consacrées par les prêtres au cours de la messe, sont pour eux le Corps du Christ, la présence réelle de Jésus. Ce vol est donc pour les communautés chrétiennes une profanation d’une extrême gravité. Quelles que soient les intentions des auteurs de ces actes, rien de plus offensant ne peut être commis contre Dieu, contre la foi chrétienne et contre la communauté catholique.

L’Église invite chaque chrétien à prier pour le pardon et le repentir de ceux qui ont commis ces actes. Que cette épreuve soit, pour tous les chrétiens, l’occasion de professer leur foi en Jésus-Christ, réellement présent dans ces hosties consacrées. Comme le prévoit le droit de l’Église, l’église de Montluel est fermée au culte. Elle ne pourra être ouverte que lorsque Mgr Pascal Roland, ou un prêtre qu’il déléguera, viendra célébrer une messe de réconciliation et de réparation ; elle aura lieu le vendredi 13 février 2015 à 19 h. À cette occasion, le Saint-Sacrement (les hosties consacrées) sera remis dans le tabernacle. »

  • 1
  • 2
Tags:
Égliseprofanation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement