Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi une telle haine du démon envers Marie ?

Mariathon: in gara per dare voce a Radio Maria nel mondo – fr

© Public Domain

Sam Guzman - publié le 09/02/15

Et pourquoi nous devons d'autant plus aimer la Sainte Vierge !

Satan hait la Bienheureuse Vierge Marie. Depuis deux millénaires, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour décourager sa dévotion et inculquer la haine à son égard. Avez-vous remarqué que ce sont les dévotions et dogmes mariaux qui suscitent les plus fortes réactions chez ceux qui rejettent l’Église ? Même certains catholiques sont embarrassés par la dévotion envers la Sainte Vierge, arguant le fait que nous ne devrions pas être trop extrêmes dans cette vénération. Peut-être que, vous aussi, vous vous êtes déjà demandé pourquoi l’Église tient l’Immaculée en si haute estime. Et pourquoi Dieu a-t-Il choisi de l’utiliser dans son œuvre de rédemption. Pourquoi une telle haine de Satan envers la Vierge, et pourquoi devrions-nous être ses serviteurs dévoués ? 

Elle t’écrasera la tête

La scène se déroule dans le jardin d’Eden. Les personnages sont Dieu, le serpent, Adam et Ève. Le diable arbore un sourire narquois, triomphant. Il vient de séduire Ève et, à travers elle, Adam. Il peut être fier de lui. Il a réussi à gâcher l’œuvre de création de Dieu et à entraîner les êtres humains – pour qui Dieu a un amour tout particulier — dans la mort et la misère.
Dieu est alors apparu pour réparer les dégâts, lançant la malédiction tragique qui a surgi du péché, mais aussi pour proclamer le protoevangelium, la première allusion à l’Évangile et au destin du diable.

Dieu dit alors à Satan qu’il mangera de la terre tous les jours de sa vie. Il lui confie également une nouvelle qui le fait rentrer sous terre d’horreur : son ultime défaite viendra d’une femme. « Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien ; il t’écrasera la tête, et tu l’atteindras au talon » (Gn 3, 15).

Maintenant, les spécialistes argumentent pour savoir si le pronom est masculin ou féminin : « Il » ou « elle » t’écrasera la tête ? Autrement dit, le pronom se réfère-t-il à la Vierge Marie ou à Jésus-Christ. Je vais vous révéler un secret : cela n’a pas d’importance. Car, à travers Marie, c’est Jésus qui écrase Satan. Elle est l’instrument de Jésus quand Celui-ci détruit son ancien ennemi. Avec cela à l’esprit, il est tout autant légitime de dire : « Il t’écrasera la tête » que de dire : « Elle t’écrasera la tête ». C’est un peu comme dire à un agresseur armé : « Un pas de plus et je vous tire dessus » ou « Un pas de plus et mon arme va vous mettre en pièces ». Les deux sont des déclarations tout autant véridiques l’une que l’autre.

Alors pourquoi être vaincu par Marie embête-t-il tellement le démon ? Pourquoi Dieu se sert-Il de Marie pour le vaincre ? En voici l’explication…

Il renverse les puissants de leur trône

Le démon hait, il déteste profondément le fait que sa défaite ultime viendra d’une « humble servante ». D’une certaine manière, son orgueil pourrait supporter d’être vaincu par Dieu Lui-même, qui est tout-puissant et omnipotent. Mais être écrasé par une petite femme de Nazareth ? La pensée est absolument humiliante et le rend fou. Car s’il y a une chose que la plus orgueilleuse des créatures déteste, c’est bien d’être humilié.

Car  il y a une autre raison, plus profonde, pour laquelle il redoute à ce point d’être vaincu par Marie : la Sainte Vierge est sa remplaçante au Ciel. Lucifer était à l’origine la plus belle réalisation de Dieu. Il était la plus spectaculaire et la plus puissante de toutes ses créatures. Il était tellement magnifique qu’il a pensé qu’il pourrait être au-dessus de Dieu. Et la Vierge Marie elle est la plus humble créature qui ait jamais existé… Et par grâce, Dieu a fait d’elle la plus exquise et la plus glorieuse de tout l’Univers — le titre que revendiquait Satan.

Ainsi, l’Immaculée est l’opposée de Satan. Elle le remplace et il le sait. Cet échange divin – Marie prenant la place de Satan – est révélé dans l’hymne de Marie, le Magnificat : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur. Il s’est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom. Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, Il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, Il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour ».

Dans le Magnificat, nous voyons le rôle de Marie dans le salut magnifiquement résumé :
​- L’humilité de Marie : « Il s’est penché sur son humble servante »
– L’œuvre merveilleuse de la grâce de Dieu en elle : « Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom »
– La défaite de Satan : « Il disperse les superbes, Il renverse les puissants de leurs trônes »
– L’exaltation de Marie à la place de Satan : « Il élève les humbles »

Le pire pour Satan est que celle qui l’a remplacé dans le Ciel n’est autre que la mère du Verbe éternel, Jésus-Christ, dont la Passion et la mort ont racheté l’humanité, celle que Satan cherche justement à détruire. Le « oui » de Marie à Dieu a dénoué le nœud de la désobéissance d’Ève, ouvrant la voie à l’œuvre salvifique du Nouvel Adam. La faiblesse même d’Ève, que Satan a tant méprisée, a laissé la place à l’humble obéissance de Marie, une obéissance totale à la volonté de Dieu qui l’a rendue toute-puissante. Tel est le plan divin pour la défaite de son ennemi. Telle est l’humiliation de Satan et son destin.

Satan hait l’homme

Au cas où vous ne le sauriez pas, Satan vous hait. Son amère envie lui inspire de détruire la création de Dieu, de l’entraîner dans l’abîme de l’enfer. Il n’aimerait rien d’autre pour vous — image qui portez Dieu – que vous le rejoigniez dans les flammes éternelles de l’étang de feu.

Mais n’ayez pas peur. L’antique serpent est impuissant face à la Vierge Immaculée, car dans le plan de Dieu, elle est l’instrument que Jésus va utiliser pour humilier Satan et le détruire. Voulez-vous écraser la tête du démon dans votre vie ?  Voulez-vous traverser en toute sécurité épreuves, tentations et tempêtes jusqu’à notre demeure éternelle ? La réponse est simple : appelez Marie. Aimez-la, soyez son serviteur dévoué et son apôtre. Consacrez-vous totalement et complètement à elle, car rien de ce qui lui appartient ne sera perdu. « Vous être dévot, ô Sainte Vierge, est une arme de salut que Dieu donne à ceux qu’Il veut sauver », dit joliment saint Jean Damascène.

Satan se déchaîne, provoquant autant de ravages qu’il le peut, parce qu’il sait que son temps est compté. Il a peur et il est en colère, car il sait qu’un jour, très proche, il sera écrasé par la femme qui fait trembler son cœur, la femme qui « surgit comme l’aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil, redoutable comme des bataillons » (Cantique des Cantiques 6, 10).

Auguste Reine des Cieux et Maîtresse des anges,
Vous qui avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan,
Envoyez vos légions célestes pour que sous vos ordres et par votre puissance,
elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace
et les refoulent dans l’abîme. 
« Qui est comme Dieu ? »
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les saints anges pour nous défendre
et repousser loin de nous le cruel Ennemi.
Saints anges et archanges, défendez-nous, gardez-nous. 

Adapté de l’anglais par Élisabeth de Lavigne

Tags:
Vierge Marie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement