Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 avril |
Saint Jules Ier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi le maire de Sèvres demande à la RATP de retirer les affiches Gleeden

Opinion. Gleeden : place aux anticorps !

Paul Malo / Aleteia

La rédaction d'Aleteia - publié le 08/02/15

« La RATP doit-elle promouvoir la marchandisation des rapports femmes-hommes ? » Le maire de Sèvres a jugé que non.

Si votre conscience ne se révolte pas spontanément devant ces affiches, c’est que vous êtes des veaux, n’hésitait pas à affirmer le blogueur Koz dans l’un de ses billets en ligne. Et ce n’est pas faux. Mais il n’y a pas que cela : au-delà de considérer l’adultère comme « tendance », Gleeden s’attire les foudres de certains maires pour des raisons tout aussi légales que morales : cette publicité apparaît clairement comme une incitation à violer une obligation que l’on contracte au moment du mariage.

Le courrier du maire de Sèvres

C’est le site Internet Les précurseurs qui partage l’information en ligne. Après le maire de Versailles qui avait demandé également à la régie locale de la ville de supprimer les affiches, c’est au tour du maire de Sèvre de faire de même. D’autres édiles suivront-ils leur exemple ? Voici quelques extraits de son courrier au président de la RATP : « Maire de Sèvres, je me déplace régulièrement dans la ville, à pied ou en voiture. Impossible ces deux dernières semaines d’échapper eux publicités du site Gleeden agrémentées du slogan : "Le 1er site de rencontres extra-conjugales". (…) Je m’étonne de cette promotion qui m’apparaît tout à fait déplacée sur les bus d’une compagnie qui se réclame du service public.

En tant qu’officier d’état civil, je m’interroge d’abord sur le caractère licite du message délivré via votre compagnie. En effet, cette publicité apparaît clairement comme une incitation à violer une obligation que l’on contracte au moment du mariage : « Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance » (article 212 du chapitre VI du Code civil lu à chaque cérémonie de mariage en mairie avant de recevoir le consentement des époux). Votre entreprise publique, est-elle dans son rôle en se faisant le média d’une invitation au non respect du Code civil ?

La RATP doit-elle promouvoir une publicité qui heurte un certain nombre de citoyens hostiles à la marchandisation des rapports femmes-hommes ? Pour ma part, en tant que maire de Sèvres, comprenant parfaitement la désapprobation qu’elle rencontre auprès de nombre de concitoyens sévriens, j’y suis hostile sur le territoire de la ville. (…)  À quand une publicité de votre régie pour la resquille dans vos moyens de transport ?

En tant qu’époux et père de famille, je suis également très choqué du message colporté par les véhicules de transport public placés sous votre responsabilité. En tant que contribuable, ma désapprobation devient totale, je ne paie pas des impôts pour les voir alimenter une société de service public complice d’attaque contre le Code civil et contre le lien social ».

Vous aussi, vous pouvez écrire au président de la RATP : Monsieur Pierre Mongin, PDG de la RATP, 54 quai de la Rappée, 75012 Paris. Ou par e-mail : pierre.mongin@ratp.fr.


Tags:
Fidélité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement