Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ecclesia Campus 2015, des airs de JMJ à Grenoble

© Ecclesia Campus

Mathilde Rambaud - published on 08/02/15



« Je peux dire : "Je m’engage pour toujours", car Dieu s’est engagé pour toujours et sa Parole donnée soutient la mienne. Voilà la véritable confiance, leur lançait-il. (…) Chers jeunes, accueillez la Parole donnée et donnez votre parole en retour. Soyez témoin que la confiance est possible et surtout témoin de la victoire du bien sur le mal. »

Des jeunes revigorés 

À l’issue de ces deux jours, Kenzy était plein d’énergie pour affronter sereinement la fin de l’année universitaire : « C’est une bonne idée de se retrouver ainsi dans un contexte spirituel fort avec des étudiants qui partagent la même vision que nous. Et l’aspect festif d’Ecclesia Campus est la meilleure manière de décompresser après les partiels ! ». Une analyse partagée par Sœur Maria-Goretti, 40 ans, responsable d’aumônerie à Sceaux : « Les étudiants trouvent ici l’occasion de vivre un temps fort dans l’année et de retrouver d’autres étudiants autour de réflexions profondes et de moments plus festifs. La qualité des concerts et des temps de prière est une expérience fondatrices pour nombre d’entre eux. Je vois Ecclesia Campus comme un temps dans l’esprit des JMJ mais plus intéressant pour les étudiants ».

Amandine, 23 ans, en deuxième année de licence AES (Administration Economique et Sociale) à Tours, abondait dans le même sens : « Ce que j’ai compris durant ces deux jours, c’est que la confiance n’est certes pas facile mais devient possible avec l’aide de Dieu. La méfiance que l’on peut entretenir envers les médias par exemple et ce qu’elle produit dans notre société m’a vraiment marquée : elle mène à l’individualisme, à absence de Dieu alors que nous avons tant besoin de Lui… C’est ce qui m’a le plus touchée, en particulier dans l’intervention du père Rastouin : nous devons faire confiance à Dieu ! »

« Nous serons Marthe » 

Ce rassemblement n’aurait pas été possible sans l’armada de bénévoles, aux gilet orange « Ecclesia Campus 2015 » : 170 étudiants grenoblois qui se sont rendus disponibles durant le week-end pour permettre la bonne tenue du rassemblement. Le père Loïc Lagadec, « tandem » sur place de Sœur Nathalie Becquart pendant toute la préparation de l’événement, trouvait justement sa joie, à quelques heures de la fin du rassemblement, dans le fait que « les jeunes [avaient] tout fait ». Une trentaine d’étudiants, depuis plusieurs mois, s’étaient investis dans différentes commissions : repas, recherche de fonds, accueil, transports, etc. « La logistique a parfois un côté ingrat, reconnaissait-il. Grenoble s’est mis au service des étudiants français. J’ai souvent dit aux jeunes : "Nous serons Marthe plus que Marie, mais c’est tout de même spirituel !". Nous nous sommes mis au service de la joie des autres. Ce soir, tous les volontaires sont heureux. Ils ont été dans les coulisses, ils ont rendu service, mais ils ont des visages de ressuscités… même s’ils n’ont pas dormi pendant trois jours ! ». 

Marc, l’animateur de la cérémonie d’accueil et de la veillée, reconnaissait qu’il s’était mis « au service de Dieu d’une façon vraiment originale », tout en avouant que « sur scène avec l’adrénaline, on n’y pense pas forcément. Quelques minutes avant d’entrer sur scène samedi matin, tout seul en coulisse, j’ai eu un peu peur mais j’ai été rapidement rassuré. Les jeunes sont heureux d’être là et je le ressens ». Thérèse, 20 ans, étudiante en ressources humaines, s’était investie dans l’organisation dès la rentrée universitaire : « J’ai beaucoup appris sur la manière de gérer un projet avec un budget relativement conséquent, ce dont je n’avais pas l’habitude. J’ai découvert tout cela "sur le tas" ! ».

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Tags:
confianceec2015ecclesia campus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement