Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pakistan : le procès du « héros de l’islam » attendra

Eglises d'Asie
Partager

Mumtaz Qadri avait tué le gouverneur du Pendjab pour avoir osé défendre Asia Bibi. Le procès en appel de cet assassin vient d’être repoussé sous les menaces des islamistes.

« héros de l’islam » n’était pas « acquitté et relâché ». Comme quatre ans auparavant, des centaines de militants islamistes se sont rassemblés devant le tribunal d’Islamabad pour chanter des hymnes à la gloire de Mumtaz Qadri tandis que celui-ci arrivait pour être entendu devant la cour, placée sous haute sécurité. Tout comme la dernière fois, des pages Facebook ont fleuri sur le Net en soutien à l’assassin de Salman Taseer (dont l’une d’entre elles réunit plus de 6 000 « amis »), sans compter de nombreux sites et autres fan-clubs sur les réseaux sociaux.

Est-ce cette situation oppressante, les menaces de mort ou d’autres impératifs qui ont conduit les juges à ajourner l’audience du 27 janvier ? La question est posée aujourd’hui par la plupart des catholiques et militants pour les droits de l’homme au Pakistan.
« Justice sera-t-elle rendue, malgré les pressions des islamistes ? », s’interroge entre autres le site Christians in Pakistan dans une tribune datée du 28 janvier. L’ajournement de l’audience de Mumtaz Qadri n’est certes pas sans rappeler les reports à répétition des auditions d’Asia Bibi, depuis des années, en raison des manifestations et menaces des islamistes à chaque annonce de parution de celle-ci devant ses juges.

« S’il est acquitté, la peur et l’insécurité augmenteront au Pakistan, avertit l’avocat chrétien Sardar Mushtaq Gill Sardar auprès de l’agence Fides. Ce serait un laissez-passer accordé à l’intolérance religieuse et à l’impunité et cela reviendrait à permettre que des éléments radicaux de la société dictent leur loi au Pakistan ; ce serait une véritable défaite pour la justice. »
 
De l’agence d’information des Missions Étrangères de Paris, Églises d’Asie (eda/msb)

Légende photo : Arrivée de Malik Mumtaz Qadri au tribunal d’Islamabad, mercredi 28 janvier 2014. 

Pages: 1 2

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]