Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nigeria : la progression de Boko Haram inquiète l’évêque de Maiduguri

© AMINU ABUBAKAR / AFP
Partager

« Boko Haram a cherché à entrer dans la ville par deux fois ces derniers jours », alerte Mgr Oliver Dashe Doeme.

Selon l’évêque de Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, dans le nord du Nigeria, « Boko Haram pourrait conquérir l’ensemble du nord-est du pays avant la fin de l’élection présidentielle » qui se tiendra à la mi-février. « Boko Haram a cherché à entrer dans la ville par deux fois ces derniers jours : la première fois vendredi 23 et la seconde hier, dimanche 25 janvier », a déclaré à l’agence Fides Mgr Oliver Dashe Doeme.

« Les guérilleros de Boko Haram ont été repoussés par les militaires et la milice civile qui défend la ville. Les combats ont été très intenses. Boko Haram a perdu plusieurs hommes mais des pertes seraient également à déplorer dans les rangs de l’armée. Pour l’heure, le calme semble être revenu à Maiduguri », déclare Mgr Doeme, qui précise se trouver en visite pastorale à Damaturu, la capitale de l’État de Yobe dont le territoire fait partie de son diocèse, même si ses collaborateurs le tiennent constamment informé de la situation à Maiduguri.

« Nous nous trouvons à un moment très dangereux et difficile », poursuit l’évêque. « Nous risquons de voir Boko Haram conquérir l’ensemble du nord-est avant la fin des élections, à moins que n’interviennent des troupes étrangères », déclare Mgr Doeme, faisant référence à la coordination des actions militaires des pays riverains contre Boko Haram conduite par le Tchad après les dernières incursions des extrémistes nigérians au Cameroun et la prise de la base de la force internationale de Baga, sur les rives du lac Tchad.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]