Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 24 janvier |
Saint François de Sales
home iconActualités
line break icon

Liberté d'expression : le couple royal de Jordanie rejoint les déclarations du Pape

Le roi Abdallah II de Jordanie reçoit le pape François en 2013 © MAURIZIO BRAMBATTI / POOL / AFP

La rédaction d'Aleteia - Fides / OPM - Publié le 23/01/15

Après les propos sans équivoque tenu par le Saint-Père dans l'avion pendant son déplacement en Asie, Rania et Abdullah de Jordanie abondent eux aussi en son sens.

Les considérations exprimées par le pape François au cours de sa récente visite en Asie quant à la nécessité de conjuguer la liberté d’expression et le respect des fois et des symboles religieux ont fait l’objet d’éloges de la part du roi Abdullah II de Jordanie, qui les a reprises à son compte au cours d’une rencontre avec les chefs de la tribu bédouine de Beni Sakhr. « Hier, confirme à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Maroun Lahham, vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem, le roi Abdullah a fait explicitement référence aux propos du Pape relatifs au fait que la liberté d’expression constitue un droit et même, dans certains cas, un devoir mais que, dans le même temps, elle a des limites et ne peut arriver à froisser les convictions religieuses des autres. Le monarque a qualifié de positives ces considérations, démontrant de les partager. »

En s’attardant sur la question de l’extrémisme de matrice islamiste, le roi a réaffirmé que les extrémistes ne représentent pas l’authentique islam et que la réputation des musulmans doit être protégée et défendue. Il a par ailleurs expliqué sa participation à la marche de Paris par son intention de démontrer sa solidarité à un
« pays ami » dans lequel vivent par ailleurs « six millions de musulmans ». Le roi Abdullah a également lancé l’alarme contre la croissance de l’islamophobie en Europe, insistant sur la nécessité de protéger l’image de modération et de tolérance de l’authentique islam et d’impliquer l’ensemble des communautés musulmanes dans la condamnation des groupes extrémistes et terroristes qui manipulent le coran.

Le comportement de Charlie Hebdo  « condamnable, irresponsable et inconscient » 

Quelques jours après la marche républicaine du 11 janvier à Paris, le roi de Jordanie avait réagi à la publication de nouvelles caricatures dans le dernier numéro de Charlie Hebdo tiré à plusieurs millions d’exemplaires. Dans un communiqué, le souverain avait alors qualifié d’« irresponsable et inconscient » l’hebdomadaire satirique pour avoir récidivé avec de nouveaux dessins portant
« atteinte » au prophète Mahomet.

Le roi  Abdullah avait été très clair ; il s’agissait pour lui d’un
« comportement condamnable, irresponsable et inconscient, les principaux fondements de la liberté d’expression étant la responsabilité et le respect des religions au lieu des atteintes délibérées ». Il avait également souligné la nécessité « en ce moment précis de faire preuve de sagesse, d’un esprit de dialogue et d’ouverture et d’oeuvrer d’une manière constructive pour faire valoir le respect, la compassion et les valeurs communes ».

Trouver l’équilibre entre la liberté d’expression et le caractère sacré d’une religion

Dans une interview accordée à L’Express, sa femme, la reine Rania de Jordanie, a elle aussi rejoint les récentes déclarations du pape François sur les limites de la liberté d’expression : « Je ne vois pas au nom de quelles valeurs on peut réduire à de grossières caricatures la figure que chérissent des millions de musulmans à travers le monde. Dans quel but ? Davantage de dessins de ce type ne feront que blesser, approfondir la méfiance et favoriser les préjugés dans une époque où nous devrions plutôt promouvoir la tolérance et la compréhension. Il y a sûrement un équilibre à trouver entre la liberté d’expression et le caractère sacré d’une religion ».  

« Je n’ai jamais vu de contradiction entre la foi et la modernité, a-t-elle ajouté ; la foi n’est certainement pas opposée à la démocratie. Les vertus de notre religion  égalité, tolérance, pardon, dialogue, paix, respect du savoir, du progrès, du dur labeur  ont encore du chemin à parcourir pour relever les défis du monde arabe contemporain. Pour moi, la modernité signifie le progrès. Elle ne signifie pas que notre identité doive se livrer à l’imitation aveugle des autres cultures. Elle signifie qu’il faut demeurer lié au reste du monde et demeurer en communication avec lui. Cela ne peut pas se faire aux dépens des religions. »

Tags:
charlie hebdojordanielibertéPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
4
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
5
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
6
clocher-peigne
Caroline Becker
Vous aussi, vous avez un clocher-peigne près de chez vous ?
7
Jérôme Lejeune
Timothée Dhellemmes
"L'intelligence de Jérôme Lejeune était orientée vers la vérité"
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement