Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Depuis ses 6 ans, ce garçon aide à apporter l’eau dans des villages d’Afrique

www.ryanswell.ca

Razões para Acreditar - publié le 23/01/15

Il avait 6 ans quand son professeur lui a parlé de la façon dont les enfants vivent en Afrique. Et c'est là que tout a commencé.

Ryan est né au Canada en mai 1991. Il n’avait que 6 ans quand, à l’école, son professeur leur a parlé de la façon dont les enfants vivent en Afrique. Il a été profondément ému d’apprendre que certains meurent même de soif, alors que lui-même, il lui suffisait d’ouvrir un robinet pour avoir de l’eau propre et potable.

Ryan demande alors à l’enseignante combien il en coûterait d’apporter de l’eau en Afrique, et elle se souvient qu’il existe une organisation appelée « WaterCan », qui pourrait forer des puits pour environ 70 dollars. Rentré chez lui, il va directement voir sa mère Susan et lui dit qu’il a besoin de 70 dollars pour acheter un puits pour les enfants africains. Sa mère lui répond qu’il lui faudra gagner cet argent. Elle lui confie de petites tâches à réaliser dans la maison, grâce auxquelles Ryan gagne quelques dollars par semaine. 

Il finit par rassembler les 70 dollars requis pour « WaterCan ». Mais l’association lui répond que le coût réel du forage d’un puits est de 2 000 dollars. Susan lui signifie clairement qu’elle ne pourra lui donner toute cette somme, mais Ryan ne baisse pas les bras, promettant qu’il reviendrait avec les 2 000 dollars.

Le jeune garçon commence à effectuer de menus travaux dans le voisinage et à accumuler l’argent, rejoint par ses frères et sœurs, ses voisins et amis, qui lui viennent en aide. Jusqu’à réunir l’argent nécessaire. Et c’est ainsi qu’en janvier 1999 un premier puits est creusé dans un village du nord de l’Ouganda.

À peine le puits terminé, l’établissement de Ryan commence à correspondre avec l’école qui se trouve à proximité du puits. C’est ainsi que Ryan fait la connaissance d’Akana : un jeune qui se bat pour étudier tous les jours. Captivé, Ryan demande à ses parents de le laisser se rendre sur place pour connaître Akana. Arrivé au village en 2000, il est accueilli par des centaines de personnes qui forment une haie d’honneur et crient son nom.

« Ils connaissent mon nom ? », demande, surpris, Ryan à son guide.
« Tout le monde à 100 kilomètres à la ronde le connaît », lui répond celui-ci.

Aujourd’hui Ryan, qui va avoir 23 ans, a créé sa propre fondation, la Ryan’s Well Foundation, et gère plus de 400 puits en Afrique. Il s’occupe également de l’éducation et enseigne aux autochtones à entretenir les puits et l’eau. Il a même rencontré son meilleur ami en Ouganda !

Voir davantage de photos en cliquant ici.

Adaptation du portugais par Élisabeth de Lavigne

Tags:
Afriqueeau potablesociétévaleurs
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement