Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 octobre |
Sainte Adeline
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

VIDÉO. Cambridge : des étudiants promettent de donner une partie de leur futur salaire

Mathilde Rambaud - Publié le 22/01/15

Dans une vidéo humoristique, ils s'engagent à donner chaque mois 10% de leurs futurs revenus à des oeuvres de charité. En quelques semaines, des milliers d'internautes les ont rejoints.

Tout est parti mi-décembre, de l’initiative de Luke Illott et Ravi Patel, deux étudiants de troisième année de la célèbre université britannique Cambridge. Ils ont planifié un faux mariage filmé au cours duquel ils déclarent leur fidélité éternelle… à une promesse pas comme les autres ! Si le ton est humoriitique, l’engagement, lui, est on ne peut plus sérieux : ils donneront chaque mois 10% de leur salaire à une œuvre de charité de leur choix.

Leur campagne baptisée « Giving what we can » (« Donnons ce que nous pouvons »), lancée tout d’abord Outre-Manche, a rapidement dépassé leurs espérance et réuni. En à peine quelques semaines, plusieurs centaines de salariés bien déterminés à reverser eux aussi une partis de leurs revenus mensuels. Des internautes du monde entier se sont joints au mouvement que ce soit sur la page Facebook dédiée à cette initiative que sur leur site. Un mois après son lancement les inscriptions ont été multipliées par trois pour atteindre le nombre de 850 personnes enregistrées pour une somme totale promise de 355 millions de livres dont plus de 5 millions ont déjà été versées.

Plusieurs millions d’euros espérés chaque mois

Les deux étudiants ont rapidement fait le calcul : selon leurs prévisions, les gains espérés pourraient dépasser les 16 millions d’euros mensuels. « Nous avons des inscriptions provenant de partout en Amérique et en Europe, explique Luke dans une interview accordée à The Independent. Ce sont les jeunes qui décident qu’ils en ont assez de prendre de bonnes résolutions insignifiantes pour la nouvelle année. Ils se disent qu’effectivement, ils pourraient faire tellement plus en posant un tel acte de générosité ! »

Ravi poursuit : « En commençant cela avant même le début de sa vie professionnelle, la démarche est plus facile. Ce n’est pas une somme dont vous allez manquer car vous ne l’avez pas encore. C’est plus facile que de le demander à quelqu’un qui gagne déjà son propre l’argent ». Avant d’ajouter : « Ces 10% sont juste là pour donner un ordre d’idée. Chacun peut donner plus ou moins en fonction de ses possibilités ».

Si certaines associations sont davantage mises en avant sur leur site, les membres de cette communauté d’un nouveau genre sont bien entendu libres de reverser leur contribution aux œuvres de leur choix. L’occasion de faire le point en ce début d’année sur la place que prend l’aumône dans nos vies, tout en se rappelant les paroles fortes que le pape François prononçait en novembre à l’occasion de la seconde conférence internationale sur l’alimentation au siège de la FAO, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture : « Tandis que l’on parle de nouveaux droits, l’affamé est au coin de la rue à demander d’être inclus dans la société et d’avoir le pain quotidien. C’est la dignité qu’il demande, non l’aumône ». Donnons, mais avant tout essayons de changer notre regard sur ceux qui nous entourent.

Tags:
solidarite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
3
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
4
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
5
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
6
Mathilde de Robien
Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés...
7
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement