Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconÉglise
line break icon

La petite Thérèse et le chemin des Hobbits

DR

Bilbo le hobbit

Cattonerd - Publié le 19/01/15




Et Thérèse elle-même se savait dépourvue de grandes qualités ou de dons spirituels, et disait : « J’ai toujours désiré être une sainte. Mais, hélas ! j’ai toujours constaté, lorsque je me suis comparée aux saints, qu’il y a entre eux et moi la même différence existant entre une montagne dont le sommet se perd dans les cieux et le grain de sable obscur foulé sous les pieds des passants… Me grandir, c’est impossible ; je dois me supporter telle que je suis avec toutes mes imperfections. Mais je veux chercher le moyen d’aller au Ciel par une petite voie bien droite, bien courte, une petite voie toute nouvelle… Moi, je voudrais aussi trouver un ascenseur pour m’élever jusqu’à Jésus, car je suis trop petite pour monter le rude escalier de la perfection ».

Être petits c’est mieux

Mais c’est précisément son extrême petitesse qui devient le chemin vers Dieu. Seuls les petits peuvent être portés dans les bras : « Je les consolerai, je les porterai sur mon sein et je les balancerai sur mes genoux. L’ascenseur qui doit m’élever jusqu’au Ciel, ce sont vos bras, ô Jésus. Pour cela, je n’ai pas besoin de grandir, au contraire il faut que je reste petite ». C’est là le chemin de la petitesse des Hobbits (comme je l’ai renommé) : redevenir comme des petits enfants dans les bras de Dieu, être de plus en plus petits, de plus en plus simples et humbles… jusqu’à être les derniers. Parce qu’on vit ainsi seulement du regard de Dieu, et chaque petite chose que nous pouvons faire devient grâce, car « ramasser une épingle par amour peut sauver une âme ». « Tout est grâce ! », dira sainte Thérèse. Ainsi, que l’on aime les elfes ou les nains, ou les hommes de Numenor, le secret de la victoire sur l’Anneau de pouvoir réside dans ces « petites mains » qui sont cachées aux yeux des puissants, dans ces humbles qui sont grandis. C’est pourquoi, aujourd’hui, sur le modèle de la petite Thérèse, prêts à l’aventure de la vie et de la sainteté, je vous souhaite ceci : soyez des affamés, autrement dit soyez des Hobbits !

Adapté de l’espagnol par Élisabeth de Lavigne

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Sainte Thérèse de Lisieux
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement