Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saints Côme et Damien
home iconÉglise
line break icon

Le Pape aux jeunes philippins : « Soyez courageux, n’ayez pas peur de pleurer ! »

©CTV

Papa Francisco en filipinas joves en universidad san tomás 

Radio Vatican - Publié le 18/01/15


« Nous n’avons pas besoin de jeunes musées, mais de jeunes sages », a lancé le Pape, affirmant que « ce qui est le plus important à apprendre à l’université et de la vie est d’apprendre à aimer ». Il a continué en invitant les jeunes « à aimer et à se laisser aimer », ainsi qu’« à se laisser étonner par l’amour de Dieu ». Ne soyons pas comme un ordinateur ! Un ordinateur ne s’étonne pas, a-t-il lancé, donnant en exemple saint François d’Assise « qui a pris le risque de tout quitter, est mort les mains vides, mais le cœur plein ».

Enfin, au troisième jeune, un ingénieur venu en aide aux victimes du typhon Yolanda et qui lui demandait comment les jeunes pouvaient devenir de « véritables agents de la miséricorde et de la compassion », le Pape a répondu en invitant chacun à « donner » mais surtout à s’interroger sur « ce que qu’il permettait aux autres de lui donner ». Apprendre à recevoir avec humilité de ceux à qui nous donnons, voilà qui n’est pas facile à comprendre, a développé le Pape, avant d’affirmer : « Laissez-vous évangéliser par les pauvres ! ».

Le Pape a conclu en revenant brièvement aux trois points du discours qui avait été préparé pour cette rencontre et dans lequel il lançait aux jeunes un appel à relever « le défi de l’intégrité », à montrer leur « préoccupation pour l’environnement », ainsi qu’à prendre « soin des pauvres ». « La réalité est supérieure aux idées », a-t-il alors commenté, montrant les papiers qu’il avait entre les mains.

Au tout début de son intervention, le Pape avait prié et fait prier les jeunes pour la jeune femme de 27 ans qui, la veille, avait trouvé la mort à Tacloban, lors de l’écroulement d’un échafaudage, alors qu’elle était venue assister à la messe célébrée pour les survivants du typhon Yolanda.

Donner la parole aux femmes

Le Pape avait aussi noté que les trois témoins choisis pour s’exprimer devant lui étaient tous trois de sexe masculin. « Parfois, nous sommes un petit peu trop machistes et nous ne donnons pas assez de place aux femmes », a-t-il affirmé, formulant le vœu que « lorsque le prochain Pape viendra à Manille, il y aura plus de femmes pour témoigner ». Les femmes sont capables de poser des questions que nous, les hommes, ne sommes pas capables de comprendre, a-t-il aussi assuré.

Accueilli dans cette université dominicaine quatre fois centenaires (qui est l’une des six universités pontificales que compte Manille), le Pape avait commencé la matinée par une rencontre avec des responsables religieux, représentatifs des minorités non catholiques des Philippines. Il avait ainsi salué un protestant, un musulman, un juif, ainsi qu’un bouddhiste et un hindou.

  • 1
  • 2
Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
5
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
6
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
7
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement