Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 25 février |
Saint Nestor de Pamphylie
home iconActualités
line break icon

L’État islamique, « fils indigne d’une politique occidentale orgueilleuse », selon Villepin

AFP PHOTO / JOEL SAGET

France's former Prime Minister Dominique de Villepin poses on September 13, 2013 at his Paris home. AFP PHOTO / JOEL SAGET

Sylvain Dorient - Publié le 14/01/15

Pour l'ancien Premier ministre, depuis 2003, toutes les ingérences atlantistes n'ont fait qu'aggraver le terrorisme.

Le Middle East Monitor est la publication officielle du Middle East Institute.Cette ancienne institution basée à New York est exclusivement dédiée à l’étude du Moyen-Orient et a pour fonction de « favoriser la compréhension réciproque entre les peuples du Moyen-Orient et les citoyens américains ». Il donne la parole à Dominique de Villepin qui accuse dans un entretien choc la politique dite
« occidentale » d’être, par son arrogance, responsable de l’émergence de l’autoproclamé État islamique.

Depuis le qu’il prononça le 14 février 2003 devant l’Organisation des Nations unies, le ministre a acquis une célébrité internationale. « La guerre déclenchée en Irak en 2003 amena au pouvoir Nouri Al-Maliki, qui utilisa le jeu sectaire du conflit entre chiites et sunnites », explique Dominique de Villepin, et c’est sur ce terreau qu’ont grandi les capacités du soi-disant État islamique. « Cette organisation comptait quelques milliers de membres, alors qu’aujourd’hui ils seraient entre 20 et 30 000. » Cette augmentation est le produit de nos propres incohérences. « En menant la guerre dans une région en crise d’identité, nous fournissons aux terroristes un service inestimable, celui de s’allier contre nous. »

Dans cet entretien, Dominique de Villepin dépasse la simple critique de l’intervention américaine en Irak, et critique plus globalement les interventions récentes, qu’elles aient lieu en Irak ou en Libye : « En 2001, nous avions un foyer central de terrorisme. Maintenant, après avoir engagé des opérations militaires depuis 13 ans en Afghanistan, Irak, Libye et Mali, nous sommes confrontés à 15 foyers de terrorisme à cause de nos politiques contradictoires. »

Sans donner de solution pour autant afin de faire cesser les massacres en Irak et dans la région, l’ancien Premier Ministre se dit catégoriquement opposé à une nouvelle guerre menée par l’Occident contre l’organisation État islamique : « L’Occident paierait une nouvelle guerre contre l’État islamique d’un nouveau califat en Libye ».

Tags:
Chrétiens d'OrientÉtat islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
NEWBORN,
Mathilde de Robien
Dix prénoms originaux dérivés de Joseph
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
Domitille Farret d'Astiès
Témoignages : heureux comme un scout !
7
Jeanne Larghero
La liberté de ne pas croire, un droit de l’homme ou un non-sens ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement