Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Chine : Noël des catacombes pour les Églises domestiques

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - publié le 30/12/14

La répression antichrétienne qui s’est amplifiée pendant l’Avent a obligé les communautés chrétiennes non affiliées aux organismes d’État à se réunir en secret.

Tandis que les fidèles des Églises « officielles » en Chine célébraient Noël avec faste et ostentation, les membres des communautés dites « domestiques » ont fêté la Nativité dans des appartements privés et à l’abri des regards, du moins pour ceux qui n’étaient pas
« assignés à résidence » par les autorités.

La répression antichrétienne qui sévit depuis plusieurs mois à l’encontre des Églises non affiliées aux organismes d’État, s’est intensifiée durant la période de Noël, obligeant la plupart de ces communautés, dont l’Église de Shouwang, à se réunir dans le secret.

Cette communauté protestante, qui compte un millier de fidèles, est l’une des Églises non officielles les plus populaires de Pékin. Depuis plusieurs années, sa croissance inquiète les autorités locales, qui ont fini par expulser les membres de la communauté de leur lieu de culte en 2011.

Au 12e étage d’une tour de Pékin

Le 24 décembre au soir, malgré les interdictions et intimidations de la police, ils ont été cependant des dizaines de fidèles à se réunir dans un petit appartement situé au 12e étage d’une tour de Pékin, au-dessus d’un cabinet de chirurgie dentaire. Malgré des mesures de prudence draconiennes (rideaux hermétiquement fermés, membres de l’assemblée prévenus au dernier moment pour plus de sécurité, entrée discrète dans l’immeuble), l’atmosphère était à la fête et la très réputée chorale de Shouwang a entonné « avec jubilation » les cantiques de Noël.

« Cette année, les choses ont vraiment empiré lorsque la police a commencé à arrêter les fidèles », rapporte à l’AFP, Zhao Sheng, l’un des participants. « Mais peu importe ce qui arrivera, Dieu est avec
nous »
, ajoute avec un sourire l’homme de 54 ans, qui a déjà été emprisonné une semaine pour avoir enfreint l’interdiction de rassemblement qui frappe toujours l’Église de Shouwang.

You Zhanglao, un autre membre de la communauté protestante, qui se trouve en résidence surveillée, a déclaré lors d’un entretien téléphonique, avoir dû rester à son domicile pour « célébrer Noël en récitant des prières avec sa famille ».

Depuis que le gouvernement a saisi leur lieu de culte et arrêté plusieurs de leurs pasteurs en avril 2011, les membres de l’Église de Shouwang ont tenté à plusieurs reprises, mais en vain, de se réunir de manière informelle dans différents lieux de Pékin, ne réussissant qu’à se faire arrêter. Depuis quelque temps, ils ont trouvé refuge dans de petits appartements loués par l’Église New Tree, une communauté protestante peu connue, qui a pour le moment réussi à obtenir un « compromis » avec les autorités locales.

« New Tree est relativement indépendante, mais cette liberté peut être remise en question à tout moment », explique le leader de l’Eglise, la Rév. Wang Shuangyan, à l’AFP ce lundi 29 décembre. Bien qu’elle ait baptisé cinq nouveaux membres la nuit de Noël, cette dernière reconnaît que si leur communauté, pourtant surveillée étroitement par la police, n’a pas encore subi d’interdiction, c’est certainement parce qu’elle « est trop petite pour être une menace quelconque » et qu’elle célèbre ses offices très discrètement, dans des lieux privés.

Des millions de chrétiens « non officiels » 

Il est particulièrement difficile de quantifier le nombre de protestants en Chine aujourd’hui. Les statistiques officielles qui s’en tiennent aux chiffres recensés par le Mouvement des trois autonomies, contrôlé par le Parti communiste, annoncent 23 millions de chrétiens, dont 16 millions de protestants. Les Églises protestantes et les ONG annoncent, quant à elles, des chiffres évoluant entre 40 et 70 millions, voire davantage.

  • 1
  • 2
Tags:
chineChrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement