Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 25 juillet |
Saint Jacques le Majeur
home iconActualités
line break icon

De nombreux messages pour encourager la rencontre européenne de Taizé

DR / Taizé

taizé prague 2014

aleteia - Publié le 29/12/14

Ce lundi s’est ouverte la 37e rencontre européenne de Taizé. De nombreuses personnalités, religieuses et politiques, ont envoyé des messages d’encouragement aux 30 000 jeunes qui ont fait le déplacement.

Alors que la Tchéquie fête le 25e anniversaire de son retour à la démocratie, sa capitale Prague accueille, après Bruxelles, Rome ou Strasbourg, la 37e rencontre européenne animée par la communauté de Taizé. À cette occasion, de nombreux dignitaires des différentes Églises ont adressé des messages d’encouragement aux participants. Des hommes politiques ont également fait part de cette année organisée à Prague au cœur de l’Europe.

Dans un message aux jeunes participants envoyé par le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, le pape François les encourage à ne pas se laisser impressionner par leurs limites et par leur pauvreté. « Vous allez chercher, dans la prière et aussi en dialoguant les uns avec les autres, comment être sel de la terre. Le pape François vous encourage vivement dans cette recherche. Le Christ place en eux une confiance surprenante », écrit le Saint-Père.

Le Souverain Pontife s’est souvenu que la république tchèque fête les 25 ans de son retour à la démocratie. Il a a donc invité les « à prier pour  les martyrs et les confesseurs de la foi, les hommes et les femmes de bonne volonté qui ont permis, par le don désintéressé d’eux-mêmes, et parfois au prix de grandes souffrances, que leur pays retrouve le chemin de la liberté ». Et d’ajouter : « Vous aussi, vous êtes invités à ouvrir des chemins de liberté…Le Pape a confiance dans votre imagination et votre créativité afin que la joie de l’Évangile soit annoncée et entendue aujourd’hui dans vos divers pays ».

S’engager avec force et conviction

De son côté, le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée, a lancé un appel aux jeunes : « Notre temps a besoin d’un engagement véritablement œcuménique sur les questions environnementales. Vous le savez, l’année 2015 sera déterminante à bien des égards. Les décisions qui seront prises au sommet de Paris, en décembre 2015, à propos des changements climatiques, constitue la pierre angulaire d’un engagement en faveur d’une planète portée en héritage pour les générations futures, c’est-à-dire pour vous et pour vos enfants. Au cours de notre dernière rencontre, le 30 novembre 2014, en Turquie, avec Sa Sainteté le pape François, nous avons tenu à réaffirmer l’enjeu d’unité que représentait, pour nos Églises, une véritable solidarité avec toute la création. Nous appelons donc très solennellement tous les jeunes réunis en ces jours à Prague, (…) à s’engager avec force et conviction, en accord avec leur tradition spirituelle et dans une démarche d’unité, pour que les décisions qui seront prises ne signent pas la fin de notre planète ».

Un symbole de la réconciliation

L’archevêque de Canterbury, Justin Welby, a rappelé qu’à une époque « où nos différences conduisent à la peur, la peur à la haine et la haine à la violence, votre rencontre est un symbole de la réconciliation et de la paix. Les symboles de paix ont besoin d’être des réalités vivantes pour conduire au changement. Dieu s’est fait homme pour transformer notre monde et c’est seulement quand nous acceptons d’être saisis par Jésus et par sa vie que nous devenons capables de nous réconcilier les uns avec les autres ».

Le secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, Rev. Martin Junge s’est réjoui d’apprendre que tant de jeunes de l’Est et de l’Ouest de l’Europe, se réunissent à Prague. « C’est une vraie joie parce que lorsque l’on se réunit pour prier, réfléchir, s’encourager mutuellement et écouter la Parole de Dieu, la foi s’approfondit et l’engagement à aimer son prochain souffrant est renforcé. Mais aussi quelle joie de voir cela se passer aujourd’hui si l’on pense qu’il y a seulement une trentaine d’années une telle rencontre était impensable. Quel rappel puissant que les murs destinés à séparer les peuples ne durent pas toujours et que les illusions de sécurité basées sur des murs n’ont pas d’avenir. » Lire la suite sur Infocatho.be


Tags:
Chrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement