Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Daesh planifie le « plus grand nettoyage religieux de l’histoire de l’humanité »

Dr / CNN

Jurgen Todenhofer and Daesh

Judikael Hirel - Publié le 24/12/14

Edifiant : l'auteur allemand Jürgen Todenhöfer publie aujourd'hui le récit de ses dix jours passés au sein des troupes islamistes.

Le problème du journalisme « embarqué » (du terme « embedded », utilisé pour les reporters accompagnant les troupes américaines sur le terrain) est bien souvent le manque de recul : comment garder son objectivité, une certaine distanciation au sujet lorsque l’on vit au plus près de ceux dont on parle ? En l’occurrence, que dire des combattants islamistes de Daesh, dont on ne compte plus les crimes contre l’humanité commis ces derniers mois ?

Un territoire contrôlé plus grand que le Royaume-Uni

Jürgen Todenhöfer, célèbre auteur allemand aujourd’hui âgé de 74 ans, n’a sans doute rien à prouver à quiconque, et pas grand chose à craindre. Ses premières impression sur ses dix jours d’immersion au sein de Daesh viennent d’être reprises par The Independant, ainsi que dans un reportage vidéo tout juste diffusé sur CNN. Elles montrent à quel point Daesh l’a impressionné. Des militants qui ne doutent de rien, la vie à Mossoul sans aucun chrétien comme si rien ne s’était passé, des enfants soldats de 13 ans… « Vous voulez aussi conquérir l’Europe ? », demande même Jürgen Todenhöfer à un combattant. « La question n’est pas de savoir si nous allons conquérir l’Europe, mais quand cela arrivera. C’est certain. Pour nous, il n’y a pas de frontières, juste des lignes de front. » « Notre expansion sera perpétuelle, et les Européens doivent savoir que nous quand nous arriverons, ce ne sera pas agréable. Ce sera avec nos armes, et ceux qui ne se convertiront pas à l’Islam ou ne paieront pas la taxe islamique seront tués. »Quid des 150 millions de chiites, s’ils refusent de se convertir, interroge également le reporter. « 150 millions, 200 millions ou 500 millions, cela nous importe peu. Nous les tuerons tous. »

Des centaines d’arrivants par jour

Il fallait oser, après des mois de négociations, faire le voyage de la Turquie vers Mossoul occupée pour nous montrer l’autoproclamé État Islamique vu de l’intérieur. Et de tels témoignages directs sont rares, voire inexistants, depuis que les journalistes sont passés du statut de cible et d’otage monnayable à celui de victime, tel James Foley. C’est justement dans l’hôtel où était descendu James Foley que Jürgen Todenhöfer a posé ses valises avant de rejoindre l’Irak. Il aurait pu connaître le même sort. Son constat peut se résumer ainsi, et c’est aussi en cela qu’il sert la propagande de Daesh : « Isis est bien plus fort que nous le pensons ici », le territoire qu’il contrôle est « maintenant plus vaste que le Royaume Uni » et soutenu « par un enthousiasme quasi extatique comme je n’en ai jamais rencontré jusque-là dans une zone de guerre ».

Alors que la France, fiasco patent tant de nos politiques que de nos services de renseignement, est devenu l’un des principaux fournisseurs de jeunes combattants occidentaux, Jürgen Todenhöfer confirme, que «​ chaque jour, des centaines de combattants motivés arrivent du monde entier ». Ce n’est hélas pas le cas dans l’autre camp, dans l’esprit des Brigades internationales, quand il s’agit de défendre les populations chrétiennes, yézidies et kurdes chassées, tuées ou prises en otage par les troupes de Daesh…

5 000 combattants à Mossoul

Selon l’auteur, les combattants islamistes veulent « conquérir le monde », et il s’agit bien du « plus grand nettoyage religieux qui ait jamais été planifié dans l’histoire de l’humanité ». Si l’on en croit son témoignage direct, la plaine de Ninive n’est pas prête d’être libérée : on compterait environ 5 000 hommes de Daesh à Mossoul, tellement éparpillés dans la ville qu’il faudrait « réduire tout Mossoul en ruines » pour parvenir à les bombarder. Pour Jürgen Todenhöfer, le constat est clair : malgré les affirmations américaines, Daesh ne saurait être vaincue par une simple intervention occidentale et des frappes aériennes, et ne devrait pas tarder à vouloir négocier un accord de co-existence avec l’Occident.

Tags:
Chrétiens d'OrientÉtat islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
2
BENEDICT XVI
Marzena Devoud
« L’art de bien mourir » selon Benoît XVI
3
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
4
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
5
SANDRA SABATTINI
Mathilde de Robien
Les magnifiques intuitions de la nouvelle bienheureuse Sandra Sab...
6
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
7
FELIX AND ELISABETH LESEUR
Theresa Civantos Barber
Ce couple est la preuve qu’un mariage sans enfants peut être fruc...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement