Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 03 août |
Sainte Lydie
home iconActualités
line break icon

Privé-public : pas de goûter de Noël commun pour les écoliers…

Public Domain

Judikael Hirel - Publié le 20/12/14

On croyait éteintes ces querelles dignes d'un autre siècle : après les crèches, au tour des goûters de déranger les ayatollahs de la laïcité…

La récente polémique sur les crèches aurait-elle réveillé des querelles que l’on croyait définitivement éteintes ?  Le quotidien Ouest-France rapporte que le directeur et l’équipe éducative d’une école publique de la Sarthe ont préféré priver leurs élèves de goûter que de le partager avec des enfants du privé… Encore une fois, l’argument aura été le respect du principe de laïcité.

Pour remercier les enfants ayant contribué à décorer la commune pour les fêtes, la mairie a décidé de leur offrir un goûter. Franck Aubert, directeur de l’école Condorcet, et l’équipe enseignante ont refusé d’y participer et informé les parents d’élèves de leur raison. Il s’agissait d’une démarche « inacceptable » pour les professeurs. « La laïcité étant le principe fondateur de la République, il ne nous paraissait aucunement opportun de mettre en place cette organisation. » Certains parents d’élève tout aussi tolérants ont regretté « le choix d’inviter l’école confessionnelle d’Yvré à cette fête de Noël sur le temps des Tap (temps d’activités périscolaires) ».

Si l’intolérance montre clairement son camp en la matière, faut-il rappeler à ces parents et à ces enseignants que, sans ces écoles qu’ils qualifient d’un méprisant « confessionnel », l’enseignement public ne serait absolument pas en mesure d’accueillir les enfants qui s’y trouvent scolarisés ? En tout cas, on ne peut que donner raison à la maire d’Yvré-l’Évêque, Dominique Aubin, qui estime que « ces querelles privé-public sont d’un autre âge ».

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement