Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Sainte Marthe
home iconActualités
line break icon

Irak : 150 femmes exécutées pour refus de « mariage » avec des djihadistes

© James Gordon / Flickr CC

Sylvain Dorient - Publié le 18/12/14

Selon une source officielle irakienne, elles auraient refusé d’épouser des combattants de l'autoproclamé État islamique. Elles ont été exécutées.

C’est un communiqué officiel du ministère irakien des Droits de l’homme qui révèle le nouveau massacre perpétré par le prétendu État Islamique. Selon ce document, « au moins 150 femmes, parmi lesquelles de futures mères, ont été exécutées à Fallujah, sur l’ordre d’un militant appelé Abu Anas Al-Libi, après avoir refusé d’accepter le "djihad par mariage" ».

Une prostitution « légalisée »

Le « djihad par mariage » est la possibilité pour un homme et une femme musulmans de contracter un mariage temporaire, pendant une guerre sainte. Le « mariage » peut être révoqué après simplement quelques heures, et s’apparente à une prostitution « légalisée », à ceci près que les relations sexuelles ne doivent pas être rémunérées et que les époux sont supposés être consentants. Un dignitaire religieux salafiste saoudien, sheikh Mohammed al-Arifi, a officiellement autorisé cette pratique début 2013 dans une fatwa intitulée : « Ouverture de la porte du djihad par le mariage en Syrie ».

La fatwa a circulé sur Internet, avec des prédicateurs encourageant les musulmanes à pratiquer « le djihad des femmes contre Bachar Al Assad ». Le massacre de plus de 150 femmes ayant refusé de se soumettre à cette pratique barbare rappelle la réalité cachée par le terme de « djihad par mariage ». Il s’agit simplement de réduire en esclavage des femmes qui ne peuvent être utilisées comme un butin selon les principes du soi-disant État islamique, car musulmanes.

Tags:
État islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
5
HAPPY
La rédaction d'Aleteia
La prière des grands-parents
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
7
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement