Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 06 mai |
Saint François de Laval
home iconActualités
line break icon

La leçon de communication du Pape aux journalistes

@Aleteia/Jeffrey Bruno

News.va - Publié le 15/12/14

Les journalistes ont une lourde responsabilité, et quelques erreurs à éviter, a souligné lundi matin le pape François.

C’est un véritable cours de bonne communication que le pape François a délivré, ce lundi matin, en recevant le personnel de la chaîne de télévision des évêques italiens TV 2000. Le Saint-Père leur a proposé une réflexion en trois points sur le rôle et la lourde responsabilité des journalistes catholiques.

Franchise et liberté

Ceux-ci doivent tout d’abord s’exprimer avec franchise et en toute liberté, dans un monde où la communication est souvent pilotée par la propagande, les idéologies, les objectifs politiques, économiques ou techniques. Les journalistes doivent aussi s’affranchir des modes, des lieux communs, des formules toutes faites, qui annulent la capacité de communiquer.

Le danger de la saturation

Deuxième point, deux dangers menacent les communicateurs : celui de saturer la perception des destinataires à coup de slogans qui entravent la réflexion et celui au contraire, très fréquent dans une communication toujours plus rapide et superficielle, de courir immédiatement à la conclusion sans présenter la complexité de la vie réelle. Face à ces risques, les communicateurs catholiques doivent se laisser conduire par l’Esprit Saint.  

Éviter désinformation, calomnie et diffamation

Troisième point enfin, il faut s’adresser à la personne tout entière en évitant les péchés les plus répandus dans les médias : la désinformation – qui porte à dire les choses à moitié – la calomnie et la diffamation. La communication authentique n’a pas pour vocation de frapper, a insisté le pape François en fustigeant les médias qui alternent entre alarmisme et catastrophisme d’un côté et désengagement consolatoire de l’autre.

Il faut, selon le Souverain pontife, s’adresser aux esprits et aux cœurs afin que les gens parviennent à voir au-delà de l’immédiat, d’un présent qui risque d’être oublieux du passé et craintif par rapport à l’avenir. Or, dans un contexte toujours plus pluraliste, il est nécessaire de favoriser la culture de la rencontre. 

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
2
WHATSAPP
Edifa
Joies et limites des groupes WhatsApp familiaux
3
POPE FRANCIS AUDIENCE
I.Media
Des sanctuaires du monde entier mobilisés pour le marathon de pri...
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
CHANTEURS ORTHODOXES
J-P Mauro
[Vidéo] : prolongez la joie de Pâques avec ce sublime chant ortho...
6
Jeanne Larghero
Être mère « selon l’esprit », les trois conseils de vie de Madele...
7
La rédaction d'Aleteia
Padre Pio : sa vie, ses miracles, ses souffrances, son héritage
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement