Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconÉglise
line break icon

Antisémitisme : Gare aux faux passages du Talmud diffusés par e-mail…

Archivo Aleteia

Sylvain Dorient - Publié le 15/12/14

Un recueil de citations très violentes, présentées comme issues du Talmud, circule encore et toujours sur Internet.

La première ligne de cette liste qui se diffuse d’e-mail en e-mail donne le ton : « Talmud, Ereget Rashi Erod. 22 30 : Un non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif ». Les autres extraits qui suivent sont du même acabit, dessinant l’image d’un livre incitant à la haine et au mépris de tous ceux qui ne sont pas juifs.

Ce message, qui circule depuis des années, mais refait surface en ce moment, est un faux, que le spécialiste du Talmud Hervé-Elie Bokobza(1)dénonce dès la première citation. « Elle n’est tout simplement pas dans le Talmud », explique-t-il. Cette sinistre liste a en fait été copié des milliers de fois sur Internet, parfois aux fautes d’orthographe près. À l’origine, il s’agit d’un recueil issu du livre d’un prêtre lituanien violemment antijuif, Justin Bonaventure Pranaïtis. L’œuvre de ce personnage, associée aux Protocoles des Sages de Sion de Matveï Golovinski (publié en 1901, aujourd’hui interdit à la vente en France), a participé au climat de violence contre les juifs qui a atteint son paroxysme au milieu du XXe siècle.

Il faudrait une enquête approfondie pour revenir aux origines des textes du Talmud et démonter tout à fait l’imposture actuellement relayée. Certaines citations pourraient avoir un fondement historique, mais être présentées hors contexte. On pourrait tout à fait transmettre des citations tout aussi choquantes en ne prenant qu’une partie d’une question disputée de saint Thomas d’Aquin, par exemple. 
À l’inverse, Hervé-Elie Bokobza rappelle que l’on peut trouver dans le Talmud des paroles proches de l’universalisme chrétien. Midrash (Nombres Rabba 1, 3) : « Si tu diffames un membre des nations, tu finiras par médire envers un membre d’Israël ». Midrash (Deutéronome Rabba 6, 9) : « Si tu parles contre ton frère Esaü, tu finiras par parler contre un membre de ton peuple ».

(1) Auteur de Israël-Palestine : la paix à la lumière de la Torah (Éd. de l’Œuvre, 2009)

Tags:
antisemitisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
6
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement