Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Economie : « Le pape François est tout sauf marxiste »

© Andreas SOLARO / AFP
Partager

Pour Oskari Juurikkala, économiste lauréat du prix Novak 2014, les adeptes du libre échange n’ont rien à craindre du discours du Saint-Père et devraient même s’en inspirer.

 
« Plus l’indifférence et l’inaction séviront, plus la pression contre la liberté économique et la propriété privée sera forte », avertit-il.
Le cadre moral étant intrinsèquement nécessaire à la liberté économique, celui-ci postule néanmoins qu’aucune loi ne pourra jamais préserver l’homme de ses tentations, ce qui explique que « le Pape ne propose aucun système, mais nous appelle à la conversion ».
 
Conscient du fait que langage du pape François puisse parfois être vecteur de trouble parmi les partisans du libre marché, Juurikkala entrevoit pourtant les bénéfices d’une contradiction qu’il juge saine et qui tend à purifier et à enrichir la pensée économique. « Les économistes défenseurs de la liberté économique ne doivent pas avoir peur du Pape, conclut-il, ils devraient le suivre, chercher à le conseiller dans ses propres termes, et rendre leur propre message plus crédible, plus attractif et consistent. »
 
Le professeur Oskari Juurikkala, diplômé de la London School of Economics, a obtenu son doctorat en droit et en économie à l’Université of Eastern Finland en 2012, formation qu’il complète actuellement par des études poussées de théologie à l’Université pontificale de la Santa Croce à Rome.

Le prix Novak 2014 lui a été remis dans la soirée du 4 décembre 2014. Ce prix, qui s’élève à 10 000 dollars, rend hommage au théologien américain Michael Novak, et a pour objet d’encourager les universitaires en début de carrière qui se consacrent à l’étude de la relation entre théologie, dignité humaine et liberté économique et politique.
 
(1) Evangelii Gaudium, n. 189
(2) Evangelii Gaudium, n. 204


 

Pages: 1 2

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]