Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 26 octobre |
Saint Demetrius
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Le Pape au Sri Lanka ? « Je vous en prie, ne venez pas ! »

© Ucanews

Eglises d'Asie - Publié le 05/12/14

En prison depuis plus de huit mois, sans chef d’inculpation

L’une des femmes au sujet de laquelle nous avions enquêté, Jeyakumari Balendran, languit toujours en prison depuis plus de huit mois, sans chef d’inculpation(4) et sans avoir pu revoir sa fille adolescente. Une autre encore a été détenue, puis relâchée, mais empêchée de quitter le territoire. Sa belle-mère, que nous avons rencontrée durant notre visite, a également subi le même sort. Et il y en a encore beaucoup d’autres qui sont en prison depuis très longtemps, sans avoir commis aucun délit ou crime.

Massacrés dans une église catholique

En août 2006, de nombreuses personnes ont été tuées et d’autres grièvement blessées alors qu’elles étaient réfugiées dans l’église catholique d’Allaipiddy à Jaffna, qui avait offert jusque-là une protection contre les combats à la foule des civils tamouls terrifiés. Ce n’était pas la première fois que des civils étaient massacrés et blessés alors qu’ils avaient trouvé refuge dans une église catholique. Même les hôpitaux n’ont pas été épargnés par les tirs. Le père Jim Brown, un jeune prêtre catholique tamoul, qui était le curé de l’église d’Allaipiddy, a disparu après avoir fait tout son possible pour protéger les civils, empêcher qu’ils soient tués, et apporter une aide médicale aux blessés. Personne n’a jamais été reconnu coupable ou poursuivi pour la disparition du père Brown, pas plus que pour celle du fils de Mme Jeyakumari mentionnée plus haut, ou encore de celles de journalistes, militants des droits de l’homme et autres civils qui ont eux aussi disparu sans laisser de traces.

Leurs familles, qui réclament la vérité et la justice sur ces disparitions, sont menacées, intimidées et harcelées. En août dernier, j’étais à un rassemblement « d’écoute et de partage » avec ces familles de portés disparus, qui se tenait dans un centre des Oblats de Marie Immaculée (OMI). C’est alors qu’un groupe de moines bouddhistes a investi les lieux, et lorsque nous avons appelé la police, celle-ci nous a obligés à ajourner la réunion, refusant de prendre aucune mesure contre les agresseurs.

Le gouvernement et l’administration d’État ont calomnié et persécuté un évêque catholique tamoul pour avoir voulu dénoncer les violations des droits de l’homme, et ont même été jusqu’à appeler à son arrestation(5). Il a dû subir de rudes interrogatoires à au moins deux reprises.

Chrétiens et musulmans ciblés par des bouddhistes

De nombreux catholiques – des membres du clergé comme des laïcs – des journalistes indépendants et des militants des droits de l’homme ont été tués, portés disparus, attaqués, menacés, intimidés, harcelés, discrédités par de fausses accusations. Chrétiens et musulmans ont été la cible de très graves attaques de la part de groupes se prétendant bouddhistes.

Il y a eu aussi la spoliation des terres, de façon totalement illégale, à des fins militaires ou touristiques. Un village tamoul catholique, très traditionnel, où l’Eglise possédait ses propres terres, est aujourd’hui une base de la marine sri-lankaise. L’armée continue de contrôler et d’interdire tous les événements religieux et civils dans le Nord. La militarisation gagne le pays entier et tous les domaines, y compris l’éducation, les sports, les stations touristiques, les compagnies aériennes, les lignes navales, les magasins, les restaurants, les exploitations agricoles, etc.
Quant aux efforts tardifs de l’ONU pour aider à faire la vérité sur les faits commis durant les dernières années de la guerre civile et en rechercher les responsables, ils ont été balayés par le gouvernement qui a refusé de les reconnaître.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
3
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
4
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
5
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-POITIERS-shutterstock_1857434686.jpg
Bérengère Dommaigné
À Poitiers, un établissement catholique reçoit des menaces
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement