Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconActualités
line break icon

Bruxelles : des Femen s’en prennent à la crèche de la Grand-Place

La grande crèche de Bruxelles attaquée par les Femen en 2014 © photo news

Philippe Oswald - Publié le 04/12/14

Deux Femen ou ex-Femen habillées en policiers ont fait mine de matraquer Marie, Joseph et l’Enfant Jésus puis les ont enlevés de la crèche. En prétextant adresser un message politique au gouvernement.

Pour une fois, elles étaient vêtues… d’un uniforme de policier. Sous prétexte de dénoncer la politique d’austérité du gouvernement Michel, c’est bien encore et toujours à la religion que s’en sont pris deux ex-Femen agissant au nom du groupe prétendument « anarcho-poétique » Collectif anonyme : « Nous avons procédé à l’expulsion d’une famille de gens pauvres et même probablement des réfugiés illégaux, qui était venus insolemment squatter notre chère Grand-Place. Par ce geste ironique, nous entendons apporter notre soutien au gouvernement Michel et à ses nouvelles mesures pour que les vrais responsables de la crise soient enfin poursuivis », a indiqué une activiste du Collectif anonyme » (La Meuse).

Les faits se sont déroulés lundi, en début d’après-midi : « Vers 14 h, deux membres des Femen ont pénétré dans la crèche de la Grand-Place où elles ont placardé une pancarte sur laquelle il était écrit "Nique les pauvres". Elles ont ensuite fait semblant de frapper avec des bâtons les personnages de Joseph et Marie. Les statuettes, dont celle du petit Jésus, ont ensuite été déplacées en dehors de la crèche de Noël » (DH.be).

«Leur haine de la religion »   

Belle hypocrisie, que ce prétexte politique, commente La Nouvelle Gazette « alors qu’elles n’ont jamais caché leur haine de la religion, qui est d’ailleurs bien visible dans leur message. C’était l’occasion une fois de plus de s’en prendre à un symbole religieux. À lire les commentaires des internautes, la majorité s’indignent contre cet acte et ne comprennent plus le message que veulent faire passer les Femen ou les personnes proches de ce mouvement. » Et notre confrère ajoute : « Notons, encore une fois, que malgré la brièveté de l’action, la presse a de très bonnes photos de l’action ! ».

Interpellées par les forces de l’ordre, les deux jeunes femmes ont été auditionnées et relâchées en fin d’après-midi.

Tags:
crèchefemmes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
3
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
VISITING GRAVE
Mathilde de Robien
Perte d’un enfant : comment garder une mémoire « juste » ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement