Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Chine : il y a plus de chrétiens que de communistes !

© Jean Michel MAZEROLLE/CIRIC

STEVEN W. MOSHER - Publié le 02/12/14


Je me souviens des visages de ces 50 couples d’évangélisateurs laïcs d’une paroisse qui, pleins de zèle,  partaient en moto, chaque dimanche matin, pour évangéliser les communautés voisines. Ils assistaient, la veille, à la  messe du soir dans leur église paroissiale, et  après avoir reçu la bénédiction du prêtre local, partaient vers les villages situés à 15, 30, et même 50 kilomètres, pour prêcher l’évangile. Ils se réunissaient chez des particuliers, avec des personnes curieuses de connaître la foi catholique, pour lire la Bible et prier. Certains de ces groupes de nouveaux croyants étaient trop nombreux pour se réunir dans une maison privée. Quand le gouvernement local leur refusait l’autorisation de construire une église, ils construisaient alors un "salon social’.  Une église avec un autre nom reste toujours une église, après tout, à condition d’être consacrée comme il se doit.

Quand on parcourt aujourd’hui les rues chinoises, on croise beaucoup de gens portant une croix. Si vous les interpellez, ils vous diront qu’ils sont chrétiens, même si en fait ils ne savent quasiment rien de la foi. On devient membre d’une église domestique en la fréquentant une seule fois. On  devient chrétien en lisant l’Evangile de Marc et en faisant une prière dans laquelle on accepte Jésus comme son Seigneur et son Sauveur. Ces pas sont importants, certes. Mais si le nombre de protestants en Chine augmente plus rapidement que celui des catholiques, c’est que l’Eglise catholique exige beaucoup plus de ses membres.

Je me souviens des visages radieux de 26 enfants qui ont fait leur Première Communion dans la cathédrale de l’Immaculée Conception, à Taiwan. Ils avaient tous suivi plusieurs mois de catéchèse, mémorisé leurs prières, et compris le sens de l’Eucharistie. J’étais heureux de voir que le nombre de garçons et de filles était grosso modo le même, ce qui est inhabituel en Chine, où tant de bébés filles ne naissent pas, victimes de la politique du "fils unique" qui  provoque une surreprésentation de garçons.

Un grand nombre d’évêques sont "assigné à résidence" pour avoir refusé l’autorité de l’Association catholique patriotique de Chine (ACP), une organisation de façade mise en place par le Parti communiste chinois pour surveiller et contrôler les catholiques. C’est le cas de l’évêque de Shanghaï, le rev. Thaddeus Ma, assigné à résidence dans le séminaire de  Sheshan pendant plus de deux ans. Mgr Ma a profité de sa Messe d’ordination pour annoncer qu’il renonçait à l’ACP. Son annonce a été saluée par un tonnerre d’applaudissements des 1000 membres de la congrégation, ce qui ne surprend pas étant donné le mépris des fidèles catholiques envers cette organisation chapeautée  par le gouvernement.

Je me souviens du visage de ce jeune prêtre, que nous appellerons Joseph, qui avait projeté de se rendre à Rome pour suivre des études de bioéthique. Le gouvernement croit encore qu’il est séminariste, m’a-t-il dit. En réalité, il a été ordonné par un évêque "clandestin", mais il garde le secret sur son sacerdoce. “Dès qu’un bon évêque de l’Association patriotique viendra dans ma ville, je serai ordonné par lui", m’a-t-il confié. “Pour que le Parti me reconnaisse comme prêtre, pas seulement comme séminariste. Cela a des avantages”.  Ce que Joseph voulait dire par "un bon évêque patriotique", c’est un évêque reconnu par Rome et Pékin (Beijing). Il y en a quelques-uns, comme l’actuel archevêque de Pékin, Joseph Li Shan.

La conversion de la Chine au christianisme a été un long processus. Les chrétiens nestoriens arrivèrent en Chine au VIIe siècle, mais n’opérèrent que peu de conversions. Les jésuites arrivèrent au XVIe siècle, nourrissant l’espoir que, s’ils réussissaient à convertir l’empereur, des millions de Chinois suivraient. Le grand jésuite Matteo Ricci impressionna l’empereur  Wanli, de la dynastie Ming, qui fit don à l’Eglise du terrain où se trouve aujourd’hui la Cathédrale  Nord de Pékin. Un des successeurs du père Ricci fut à deux doigts de convertir l’empereur Qing Shunzhi, qui assista à environ 24 messes dans la même église. L’histoire du monde serait très différente s’il avait réussi.

Aujourd’hui, quatre siècles plus tard, l’Esprit Saint œuvre à nouveau de manière puissante dans cette ancienne terre, éveillant les cœurs et les esprits du peuple chinois à l’amour et au pardon de Dieu. Le  visage humain de cet amour et de ce pardon peut se voir dans la nef de la Cathédrale du Sud, où est exposée une magnifique statue de la Vierge à l’Enfant. Elle est habillée en impératrice mandchoue, tandis que l’Enfant Jésus est vêtu comme le prince héritier mandchou, le  prince qui régnera un jour sur toute la Chine. Oremus !

Traduit de l’édition anglophone d’Aleteia par Elisabeth de Lavigne

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Chrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
6
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
7
The death of St Clare of Assisi
Marzena Devoud
La prière de sainte Claire d’Assise pour apaiser l’angoisse de la...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement