Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

GPA : 52 % des Français seraient opposés à la circulaire Taubira

La Manif pour Tous - publié le 29/11/14

C'est ce que révèle un sondage exclusif Ifop pour la Manif pour tous dévoilé vendredi 28 novembre.

Alors que Manuel Valls a clairement affirmé début octobre l’opposition de son gouvernement à la gestation pour autrui (GPA), c’est-à-dire au recours à une mère porteuse, la circulaire Taubira facilite le contournement de son interdiction légale et donc le développement de ce véritable business de l’enfant. Cette circulaire du ministère de la Justice enjoint aux parquets et aux greffiers des tribunaux d’instance de délivrer des certificats de nationalité française aux enfants nés d’une gestation pour autrui à l’étranger en passant outre les soupçons de fraude à la loi.

Le Conseil d’État se penchait  sur la légalité de cette circulaire Taubira lors d’une audience publique. Depuis sa publication en janvier 2013, la Manif pour tous dénonce cette circulaire qui, à l’évidence, rassure les candidats au recours à une mère porteuse sur les questions de papiers d’identité et de passeport pour « rapporter » l’enfant « commandé » à l’étranger.

La majorité des Français partage cette analyse comme l’atteste un sondage Ifop pour la Manif pour tous (25-27 novembre 2014) : 52 % considèrent en effet qu’il n’est pas cohérent que lorsqu’un couple de Français ait recours à une mère porteuse dans un pays étranger, l’État accepte de reconnaître la situation de l’enfant né de cette GPA.

« En facilitant le développement de la GPA dans le monde, la circulaire Taubira est en totale contradiction avec les engagements du Premier ministre qui avait notamment annoncé que la France lancerait une action à l’échelle internationale pour lutter contre cet asservissement de la femme et la marchandisation de l’enfant », souligne Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous. « Le gouvernement serait bien inspiré d’être à l’écoute des Français qui affirment de plus en plus leur opposition à la GPA. Un sondage réalisé au lendemain des manifs pour tous du 5 octobre montrait que 56 % des Français sont désormais opposés à la gestation pour autrui », précise-t-elle.

Pour la Manif pour tous, la circulaire Taubira illustre parfaitement les incohérences du gouvernement. Si, comme le rappelait Manuel Valls le 3 octobre dans un entretien au quotidien La Croixpublié juste avant les manifs pour tous, la GPA est « une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes », le gouvernement doit retirer la circulaire Taubira puisqu’il est évident qu’elle facilitera le développement de la GPA, qui est clairement une nouvelle forme de traite humaine. Où en est la France des actions annoncées dans ce domaine ? La communication opportuniste ne suffit pas pour gouverner un pays !

Et comment comprendre que cette semaine, la majorité a voté en commission des lois contre la proposition de M. Léonetti visant à renforcer la dissuasion du recours à la GPA ?

En ce qui concerne la circulaire Taubira, la Manif pour tous espère que le délai inhabituellement long de traitement par le Conseil d’État ne signifie pas que l’instance a attendu les arrêts de la CEDH… La Manif pour tous espère aussi que le fait que les rédacteurs de la circulaire Taubira soient eux-mêmes des conseillers d’État qui ont depuis réintégré l’éminente institution n’empêchera pas cette dernière de statuer en toute indépendance.

« La circulaire Taubira instrumentalise la femme et chosifie l’enfant. C’est pourquoi nous réclamons son retrait dans les plus brefs délais : notre République doit être digne de son histoire et de sa devise ! », conclut Ludovine de La Rochère.

Tags:
la manif pour touspma gpasondage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement