Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Gens de confiance, des annonces en ligne entre amis (et entre amis d’amis)

gensdeconfiance.fr

Sylvain Dorient - Publié le 28/11/14

Deux jeunes Nantais ont lancé « Gens de confiance » un site de petites annonces entre amis, amis d’amis et même amis d’amis d’amis, etc.

L’histoire est née d’une galère ordinaire. Nicolas Davoust, informaticien de 31 ans, s’est fait poser un lapin par un acheteur du Bon coin. Au cours de la méditation agacée qui a accompagné son attente inutile dans une grande surface, il s’est dit qu’il allait fonder son propre site de vente entre gens de confiance. Un lieu virtuel où les incivilités seraient sévèrement sanctionnées et où l’on pourrait se fier à ses interlocuteurs.

Du chef scout au développeur Web

Pas si compliqué pour ce développeur Web qui monte son site avec l’aide d’un collègue nantais, Enguerrand Léger, du même âge que lui. En juin, les compères créent « Gens de confiance » et lancent un jeu concours pour amorcer les adhésions. Cinq mois plus tard, ils sont 16 000 à partager ce réseau, désormais rempli d’annonces variées : maison, voiture, jument… On y cherche aussi toutes sortes de gens et de compétences, allant du chef scout au développeur Web, en passant par des associations caritatives demandant de l’aide pour les Chrétiens d’Orient. Une partie des annonces est connotée « catho », ce qui s’explique facilement : les deux fondateurs sont des croyants engagés, et ils ont fait naturellement appel à leurs contacts pour lancer le réseau. Il ne s’agit pourtant pas d’un site confessionnel, mais d’une plateforme d’annonces entre gens de bonne volonté.

Pour s’assurer de perpétuer la confiance des personnes concernées, Nicolas a mis au point un principe de parrainage. Avant d’entrer chez Gens de confiance, il faut être parrainé par au moins deux amis qui appartiennent déjà au réseau. En cas d’incivilité, le coupable peut être radié ainsi que ses parrains ! « Le cas ne s’est pas encore présenté, nous rassure Nicolas, mais nous en avons la possibilité technique. Et si quelqu’un est radié, il ne risque pas de revenir sous un autre nom, il faudrait qu’il retrouve deux nouveaux parrains pour cela. »

Le principe du site fonctionne et s’étend même aux bannières de publicité. Elles sont proposées aux membres du site, ce qui a le double avantage d’éviter les publicités malvenues et de leur donner beaucoup plus d’impact en termes de retour sur investissement pour le commerçant. Quelle ambition pour Gens de confiance ? Réponse de Nicolas : « Devenir une alternative au Bon coin ». Il a vraiment dû attendre longtemps dans ce supermarché !

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement