Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 septembre |
Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pakistan : une chrétienne humiliée et battue perd son enfant

Pakistan women – No violence – fr

© Arif Ali / AFP

Pakistani women march during a rally on violence against women in Lahore on November 29, 2010. Violence against women continues on a large scale across the world, much of it hidden, ignored or silenced, a top UN human rights official said, while pointing out that no country has come close to eliminating the vice. AFP PHOTO/Arif ALI

Sylvain Dorient - publié le 27/11/14

Le 25 novembre, une chrétienne de 28 ans, enceinte, a été déshabillée et battue « parce qu’elle ne travaillait pas assez bien ». Elle a perdu l’enfant qu’elle portait.

Rana, province de Punjab. La jeune femme travaillait comme femme de ménage. Parce qu’elle ne « travaillait pas bien », l’un des fils de son employeur, accompagné de quatre amis l’ont déshabillée, battue et jetée dehors, l’obligeant à s’exhiber dans la rue pendant une demi-heure. Finalement recueillie par une vieille dame, elle a été amenée à l’hôpital, mais son enfant n’a pas pu être sauvé. « J’étais enceinte de deux mois », explique la victime à Asia News. La jeune mère de quatre autres enfants, dénonce : « La police n’arrête pas les coupables. Si je n’obtiens pas justice je vais me suicider ».

Le jour même de ces exactions, un rassemblement célébrait la Journée de l’élimination de la violence faite aux femmes dans la capitale du district, Faisalabad. Les participants appelaient le gouvernement à approuver une loi contre les violences domestiques, les conversions forcées et les crimes réalisés par l’appareil d’État. L’avocat chrétien Hashmat Barkat explique que « les femmes des religions minoritaires sont des cibles faciles ». Parmi les associations rassemblées ce 25 novembre, les plus actives dénonçaient l’exploitation des travailleurs, sans droit ni protection, et une « culture patriarcale qui s’accommode de la violence domestique ».

Les violences contre les chrétiens, d’une façon générale, ne cessent d’augmenter au Pakistan, notamment depuis le massacre de Gorja, en 2009, pendant lequel huit chrétiens furent brûlés vifs. De nombreux autres massacres ont suivi : attentats suicides, destruction de maisons… Les chrétiens sont une petite minorité dans ce pays, ils représentent seulement 1,6% des 180 millions de Pakistanais à 97% musulmans. 

Tags:
Pakistan
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement