Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

D’après l’État-major des armées, Daesh a déjà « franchi le seuil » de l’Europe

Partager

La force de frappe du prétendu État islamique inquiète l’État-major des armées, qui estime que plus de 1000 combattants européens seraient déjà revenus dans l’espace Schengen.

Ne parlez pas de simple groupe terroriste, mais bien d’une véritable armée : tel est, en substance, le message de l’État-major français. L’État islamique « ne constitue pas qu’un groupe terroriste mais bien une armée qui manœuvre, qui communique, qui s’appuie sur des équipements performants et poursuit des objectifs stratégiques, avec une volonté expansionniste affichée », a expliqué aux sénateurs le chef d’état-major de l’armée de Terre (Cemat), le général Jean-Pierre Bosser, rapporte La Tribune.

« Les djihadistes de Daesh représentent une véritable armée terroriste composée d’hommes expérimentés, bien équipés et disposant de ressources financières importantes », a pour sa part confirmé le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers.

Or, les combattants de Daesh, estimés à 25 000 hommes, sont très mobiles. Selon le général Jean-Pierre Bosser, « plus de 1 000 combattants européens enrôlés dans ses rangs sont revenus dans l’espace Schengen ».« L’adversaire n’est plus seulement aux portes de l’Europe, il en a franchi le seuil », souligne-t-il. Lire la suite sur Atlantico