Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

81% des Français sont opposés à la politique familiale du gouvernement !

© Ermolaev Alexander/SHUTTERSTO CK
Partager

Selon un sondage Ifop réalisé pour le collectif « Les Familles plumées », 81 % des Français se disent opposés à la politique familiale du gouvernement.

Le verdict est sans appel : trois Français sur quatre (74 %) se déclarent opposés à la réforme du congé parental et estiment que pour un couple de parents, il est plus facile d’avoir la possibilité que l’un des deux parents prenne un congé parental de trois ans que d’avoir un congé parental réduit à deux ans maximum pour l’un des parents et à un an maximum pour l’autre parent. 

Au total, 81 % des Français estiment que la politique fiscale menée par le gouvernement pénalise fortement les familles. Les deux mesures phares, réforme du congé parental et mise sous condition de ressources des allocations familiales, sont également largement refusées par les Français. « C’est un refus clair et net de la réforme du congé parental dont on sait qu’elle est inutile et source de graves difficultés pour les familles. Il est intéressant de noter la très forte homogénéité des Français car il n’y a pas de différence selon le sexe, l’âge ou l’orientation politique des personnes interrogées », commente Julie Graziani, porte-parole des Familles plumées.

Autre enseignement majeur de ce sondage, les Français sont encore plus réticents à la mise sous condition de ressources des allocations familiales car ils ont bien saisi les conséquences de la fin du principe de l’universalité des allocations et d’égalité entre tous les enfants. Ce sont 77 % des Français qui estiment que le seuil à partir duquel les allocations familiales seront réduites (actuellement fixé à 6 000 euros mensuel) risque d’être abaissé année après année. « Le résultat de ce sondage traduit une profonde inquiétude des ménages et des familles, y compris chez les sympathisants de gauche puisque 62 % d’entre eux craint cette baisse progressive du seuil. Et ce sont les jeunes qui sont le plus inquiets puisque 83 % des 18-24 ans envisage cette évolution qui signera la fin de la politique familiale », selon Didier Leprince-Ringuet, porte-parole des Familles plumées.
 
Face au ras-le-bol fiscal dénoncé par 83 % des Français (67 % des sympathisants de gauche et 97 % des sympathisants de l’UMP), le mot d’ordre des manifestations organisées ce dimanche par le collectif des Familles plumées sera clair : « Les parents raquent, les enfants trinquent ! » Une cinquantaine de manifestations sont d’ores et déjà prévues devant les préfectures et une carte de la mobilisation est mise à jour en temps réel sur le site www.lesfamillesplumees.fr.
 

L’objectif des organisateurs est de sensibiliser les députés avant l’examen en 2e lecture du projet de loi de finance de la sécurité sociale 2015 (PLFSS) qui débutera lundi à l’Assemblée nationale.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]