Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 11 août |
Sainte Claire d'Assise
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

États-Unis : une école catholique refuse le tournage d’un film militant

Salesian High School, New Rochelle 2

WalkingGeek

Sylvain Dorient - publié le 19/11/14

L’école catholique de la New Rochelle (USA) a finalement refusé qu'y soit tournée une scène de mariage homosexuel.

Actuellement en cours de tournage, le film FreeHeld racontera l’histoire de Laurel Hester, incarnée par Julianne Moore. Cette femme, atteinte d’un cancer, veut que sa compagne Stacie Andree (Ellen Page) bénéficie de sa pension après sa mort. Cette histoire inspire décidément les auteurs puisqu’elle a déjà été portée à l’écran en 2007 dans un moyen métrage couronné de l’Oscar du « meilleur documentaire ».

Une scène de ce film clairement militant tant par son sujet que par son casting devait être tournée au sein de l’école catholique de New Rochelle. Ce ne sera finalement pas le cas. Le Conseil d’administration de l’établissement scolaire catholique situé dans l’état de New York n’a pas motivé sa décision de finalement renoncer à laisser utiliser ses locaux pour le film Freeheld. Mais au regard de la scène en question, à savoir le mariage civil de deux femmes, la raison de ce refus fait peu de doute.

Conséquence immédiate : pas question de liberté de conscience, haro sur le délit d’opinion. L’administration de l’école catholique a aussitôt fait l’objet d’un tir croisé des acteurs et producteurs du film. L’actrice Ellen Page a dénoncé « l’intolérance » de l’administration scolaire sur son compte Twitter. La scène du « mariage » civil de deux femmes sera donc finalement tournée dans la mairie d’une ville voisine. Rien que de bien logique finalement. Mais la levée de boucliers dès que le sujet de l’opposition au mariage homosexuel refait surface pose question quant à la tolérance de ceux qui, justement, disent militer au nom de cette même tolérance.

Tags:
Cinémamariage homosexuel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement