Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 10 avril |
Saint Fulbert
home iconActualités
line break icon

Tribune. Le collectif Familles plumées s’élève contre le racket des familles par l’Etat

DR

Economie Matin - Publié le 17/11/14

Les allocations familiales sont réduites de moitié pour les ménages touchant plus de 6 000 euros par mois. Familles plumées, un collectif de citoyens, réunissant parents et célibataires de tous âges, tire la sonnette d'alarme.

Vous le savez, François Hollande et le gouvernement accélèrent le processus de destruction de la politique familiale française, alors même que c’est la seule politique qui fonctionne depuis des années et qui a fait de la France une exception du point de vue démographique et conciliation vie professionnelle-vie familiale.

Le principe essentiel de cette politique familiale est son caractère universel avec les mêmes allocations pour tous les enfants, celles-ci ne dépendant pas des revenus, mais de la composition de la famille. La finalité de cette politique est de rapprocher les familles avec enfants des familles sans enfants en termes de niveau de vie. Ce n’est donc pas une politique sociale destinée à aider les plus défavorisés (c’est le cas d’autres prestations mais pas de celles-ci).

La mise sous condition des allocations familiales signe donc la fin du principe même de la politique familiale française. Et on peut s’attendre, bien sûr, à ce que les seuils annoncés soient très rapidement baissés. Il y aura donc d’autant plus de familles qui cotiseront plus qu’elles ne recevront…

À cette atteinte gravissime au soutien apporté par la nation aux familles s’ajoute la modification du congé parental (2 ans pour un conjoint et 1 an pour l’autre conjoint, celui-ci étant perdu s’il n’est pas pris par ce dernier).

Ces mesures délétères atteindront les enfants tout d’abord, les parents, l’économie et l’avenir de la France ensuite. Le coût de la réduction très importante du congé parental sera majeur (une place en crèche coûte environ 5 fois plus chère qu’un congé parental) tandis que l’économie annoncée sur les allocations familiales sera bien moindre qu’annoncée à l’origine, très faible ensuite (coûts de traitement…), puis coûteuse au final, la solidarité familiale étant mise à mal, donc l’entraide à l’égard des chômeurs, des personnes âgées, malades, handicapées, etc. Tout cela, en effet, sera d’autant plus à charge de l’État. Lire la suite de cette tribune sur Économie Matin

http://lesfamillesplumees.fr/

Tags:
Famille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Mathilde de Robien
Semaine sainte, euthanasie, gouvernance… ce qu’il faut rete...
3
Jesus Christ
Edifa
Jésus avait-il le sens de l’humour ?
4
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
5
Mathilde de Robien
Glorious, Jubilate Pop Louange, Emmanuel : leur chant de Pâques 2...
6
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
7
WOMAN TAKING TIME
Cecilia Pigg
Les six étapes d’une carmélite méconnue pour trouver la paix inté...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement