Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 16 septembre |
Saints Corneille et Cyprien
home iconActualités
line break icon

Les pauvres en Chine : un quart-monde occulté

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 13/11/14


« Ne pleure pas, Maman ne peut pas t’embrasser ! ». Les passants sont témoins de tout cela, beaucoup ne restent pas indifférent. Qui ne voudrait pas changer cet état de choses ? Les Chinois ont bon cœur mais ils sont sans moyens, tous sont pauvres !

L’Église est l’Église des pauvres

Il m’arrive souvent de penser que l’Église catholique devrait, tout comme Jésus Christ, se faire médecin et conseillère de cette société malade, enlever les abcès, guérir les maladies, défendre la justice, ouvrir à la bonté. En d’autres termes, l’Église a une responsabilité envers les pauvres, afin qu’ils obtiennent la place et les droits qui leur reviennent. Dans la vision du père Joseph, les pauvres sont le visage de l’Église et sont la raison même de l’existence de l’Église. L’Église doit aider la société à découvrir les pauvres, à les comprendre et à valoriser leur dignité et leur importance. Dans la société chinoise, si l’Église ne donne pas d’importance à ce rôle prophétique, son identité d’Église continuera à être floue et à manquer de clarté.

J’ai appris de Shu-Hsiu que la tâche des volontaires du quart monde est de découvrir les pauvres dans leur milieu de vie, de vivre avec eux, de faire face avec eux à la pauvreté afin de s’y opposer et la vaincre. Les volontaires d’ATD Quart Monde son effectivement un pont entre les pauvres et le monde. Les volontaires aident les pauvres à se tenir debout dans ce monde qui leur appartient. En même temps, les volontaires aident le monde à comprendre le sens et la valeur des pauvres dans la société. Dans le contexte évangélique concret, ce travail des volontaires met vraiment en relief la mission divine de l’Église. Sur ce point, l’enseignement du père Joseph et le mouvement d’ATD Quart Monde aident l’Église à mettre en œuvre sa mission divine. Oui, l’Église doit se tenir avec les pauvres, l’Église est l’Église des pauvres. L’Église est leur porte-parole dans le monde. Jésus nous annonce que les pauvres sont bienheureux parce que le royaume des cieux leur appartient. L’Église ne doit pas seulement prêcher la Parole sans relâche aux pauvres qui l’entourent, elle doit aussi répéter sans relâche le même message à la société qui ne connaît pas les pauvres.

« Qu’avez-vous fait de moi ? »

Comme je l’ai mentionné plus haut, la pauvreté se définit traditionnellement par un manque au niveau matériel ; on a toujours compris la pauvreté matérielle comme un manque, et comme un manque inacceptable. Les gens font tout ce qu’ils peuvent pour quitter la pauvreté, et rechercher la richesse apparaît comme une motivation majeure dans la vie. Il n’y a rien de mal quand on sait tout à fait user des biens matériels. Cependant, il arrive souvent que la richesse bloque l’accès à la vie spirituelle. Les maîtres spirituels nous avertissent : un certain manque au niveau matériel aide à nous ouvrir aux réalités spirituelles.

Ainsi, le mouvement d’ATD Quart Monde ne s’arrête pas à une simple résolution du manque de ressources matérielles. Quand on a répondu au Christ qui nous dit : « Vous m’avez donné à manger, vous m’avez donné à boire, vous m’avez vêtu », il ne s’agit pas seulement d’avoir satisfait des besoins matériels, mais d’être entré jusque dans le cœur, dans l’âme des pauvres. Il y a plus qu’une satisfaction des besoins corporels et matériels. Sur quoi doit reposer le véritable sens de la sécurité ? Ce que le père Joseph et le mouvement d’ATD Quart Monde recherchent, c’est un sens de la sécurité en profondeur : « Il ne s’agit pas d’indiquer tel ou tel changement de détail, plus important que d’autres et qui demanderait un effort plus difficile. Ce qui fait peur, c’est de ne plus saucissonner les hommes en les découpant en problèmes. Le changement demandé est d’assurer pleinement la dignité des pauvres, de prendre leur pensée comme repère de toute action. Cette révolution-là dans la pensée et dans le regard sur l’homme, cette société s’identifiant tout entière à la demande des plus pauvres dérangent tout le monde ».

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
chinepauvrete

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Soeur Nulla
Marzena Devoud
Le miracle qui va faire du cardinal Wyszynski un saint
6
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
7
WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg
La rédaction d'Aleteia
Document : l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement