Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

VIDÉO. Ce que Marthe Robin a vraiment dit sur la France

Partager

La célèbre mystique vient d’être déclarée vénérable par le Pape. A-t-elle prédit l’avenir de notre pays ? Explications du Père Bernard Peyrous, postulateur de la cause de sa béatification.

 
»

Comment peut-on prier aujourd’hui pour notre pays ?
Père Bernard Peyrous : « La France est un pays pour lequel on a beaucoup prié. Jusqu’en 1905 et la séparation des Églises et de l’État, on priait pour le roi, et plus tard pour la République. Après la défaite de 1940 et les années de colonisation, les Français ont eu du mal à se situer par rapport à la nation. Les chrétiens n’osaient plus prier pour la France de peur d’être taxés de nationalisme. Quand le 1er juin 1980, Jean Paul II a lancé au Bourget : « France, fille aînée de l’Église, qu’as-tu fait des promesses de ton baptême? » (Homélie JPII), on aurait pu attendre une réaction de l’Église catholique, imaginer des colloques… Rien ne s’est passé.

Aujourd’hui, les chrétiens renouent plus librement avec cette tradition. Depuis plusieurs années, des réseaux évangéliques et catholiques invitent à prier et à jeûner pour le réveil spirituel de la France, et le petit sanctuaire de L’Île-Bouchard (Indre-et-Loire), où les prières pour la famille et pour la France sont liées, attire plus de monde que jamais.

Lors de la dernière élection présidentielle de 2012, le désir de prier pour la France a pris une ampleur nouvelle. Des chrétiens, qui redoutaient une perte de substance de ce qu’est la France, se sont tournés vers Dieu. Les propositions de loi qui touchent à des matières sensibles, comme la question de l’identité sexuelle, ont ensuite accéléré le mouvement. Les chrétiens qui croient que le bras de Dieu n’est pas raccourci lui demandent d’aider notre pays, les hommes politiques et chaque composante de la population. Longtemps nous avons vécu sur une théologie de la Providence.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle a été remplacée par une théologie de l’absence de Dieu, née dans le judaïsme après la Shoah. Aujourd’hui, nous redécouvrons une théologie de la présence de Dieu, au milieu des hommes.
 
Et avec une sorte de bon sens, les chrétiens se tournent vers lui. En août 2012, renouant avec une tradition ancienne – en 1638, lorsque Louis XIII avait fait le vœu de consacrer le pays à la Sainte Vierge –, le cardinal André Vingt-Trois avait proposé une prière pour la France le jour de l’Assomption. »

 Y a-t-il une prière de Marthe Robin pour la France ?
Père Bernard Peyrous « Il existe une belle prière de Marthe Robin pour la France, datée du 15 octobre 1943. Elle commence par ces lignes : «Ô Père, ô mon Dieu, délivrez, sauvez maintenant votre France ; préparez le cœur de ses enfants à la mission qu’ils vont avoir à accomplir pour elle, pour toutes les autres nations, pour l’Église tout entière. (…) »

Vous pourrez retrouver le texte intégral de cet entretien sur le site internet officiel de Marthe Robin. Au cœur de sa prière et de son offrande, Marthe demande surtout pour la France et pour le monde une vie nouvelle, une effusion de l’Esprit d’amour, la grâce d’une vie divine, d’une vie d’amour, d’une « nouvelle Pentecôte ».

Pages: 1 2 3 4

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]