Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 14 avril |
Saint Asicus
home iconActualités
line break icon

Pape François : « Il n’y a pas de place dans l’Église pour la mondanité »

Radio Vatican - Publié le 05/11/14

Pour l’audience générale de ce mercredi place Saint-Pierre, en présence de quelques 15 000 fidèles, le pape François a consacré sa catéchèse au ministère épiscopal, et au profil de l’évêque.

« Frères et sœurs, le Christ suscite dans son Église des ministres, les évêques, les prêtres et les diacres, qui forment la hiérarchie. C’est par elle que l’Église exerce sa maternité : elle nous engendre par le baptême et nous fait grandir dans la foi. Elle nous nourrit par l’Eucharistie, nous conduit au Père pour recevoir son pardon, et elle nous accompagne durant notre vie, spécialement dans les moment difficiles et à l’heure de la mort. »

« L’évêque, a déclaré le pape, est à la tête de la communauté chrétienne, il est le garant de la foi et le signe vivant de la présence du Seigneur. Il est à l’image du Bon Pasteur, venu non pour être servi mais pour servir, et qui donne sa vie pour ses brebis. Les évêques sont les successeurs des apôtres ; ils forment un unique collège, en communion avec le pape, même lorsqu’ils sont dispersés partout dans le monde et vivent en des lieux et des cultures différents. »

L’évêque est un pasteur et il doit être auprès de son peuple « signe vivant de la présence du Seigneur au milieu d’eux ». C’est pour cela que « c’est bien triste quand on voit certains chercher à tout prix cette fonction et faire tellement de choses pour y arriver, et quand ils y arrivent ils ne sont pas au service des autres, ils se pavanent et vivent seulement pour leur vanité ». « Être évêque ce n’est pas une position de prestige, une fonction honorifique, c’est être au service, il n’y a pas de place dans l’Église pour la mondanité. »

La mentalité mondaine, a expliqué le pape durant l’audience générale, c’est quand on pense « qu’un tel ou un tel a fait la carrière ecclésiastique, alors qu’être évêque représente un service, ce n’est pas un poste pour se vanter, être évêque cela veut dire avoir en tête l’exemple de Jésus qui comme le bon pasteur est venu non pas pour être servi mais pour servir, et pour donner sa vie pour ses brebis ». « Dans l’histoire de l’Église, a rappelé le pape, nous trouvons beaucoup de saints évêques qui nous montrent que ce ministère on ne le cherche pas, on ne le demande pas, on ne l’achète pas, mais on l’accueille avec obéissance, non pas pour s’élever mais pour s’abaisser, comme Jésus qui s’est humilié lui-même jusqu’à mourir sur la croix. »

Le pape devait encore ajouter que le récent synode des évêques sur la famille a permis d’expérimenter la beauté de la collégialité. « Quand Jésus a appelé et choisi les apôtres, a-t-il déclaré, il ne les a pas imaginés séparés l’un de l’autre, mais ensemble, pour qu’ils soient avec lui unis comme une famille. C’est beau lorsque les évêques autour du pape expriment cette collégialité et cherchent à se faire toujours plus serviteurs des fidèles et à être plus Église. Nous l’avons encore vécu récemment lors du synode sur la famille ». Le pape François rappelait enfin que « si une Église n’est pas unie à l’évêque, c’est une Église malade, car Jésus a voulu une Église unie à l’évêque ».

Tags:
Audience générale
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement