Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Israël/Palestine. Les pyromanes de Jérusalem

© DR

Sylvain Dorient - publié le 03/11/14

De nouvelles frictions autour de la bande de Gaza aggravent une crise commencée lundi 27 octobre par l’annonce de la poursuite des constructions de colonies à Jérusalem-Est.

Samedi 1er novembre, une roquette tirée de la bande de Gaza atterrissait en territoire israélien sans faire de victime. C’était la deuxième depuis la fin de l’opération « Bordure Protectrice », le 26 août dernier. Le Hamas nie être derrière ces nouvelles provocations, mais elles semblent répondre à une double incitation. Le Hamas et le Djihad Islamique exhortent les Palestiniens à « démontrer leur résistance ». De son côté, le gouvernement israélien a déjà fermé les points de passage vers la bande, ce qui a aussitôt été dénoncé par le Hamas comme une violation des accords de cessez-le-feu.

Ce dernier épisode gazaoui n’est qu’un symptôme d’une nouvelle crise de grande ampleur commencée à Jérusalem, et plus particulièrement autour de l’esplanade du Temple. Jeudi 3 novembre, la zone que les juifs appellent esplanade du Temple et les musulmans esplanade des Mosquées, a été fermée aux musulmans. En cause, la tentative d’assassinat d’une figure de l’extrême droite israélienne, le rabbin Yéhuda Glick. Cette mesure, rare, a été interprétée comme une provocation de plus contre les musulmans, puisque trois jours plus tôt, lundi 27, le gouvernement de Netanyahu annonçait la construction de nouvelles colonies dans Jérusalem-Est, soulevant l’indignation internationale.

Jeudi, la Suède reconnaissait l’État Palestinien. Cette décision qui s’inscrit dans un calendrier long (voir Aleteia), ne peut pas avoir été décidée en réaction immédiate aux évènements de cette semaine. Il n’empêche que cette annonce tombe assez mal pour le gouvernement de Netanyahu, de plus en plus perçu comme isolé et provocateur. Cette même semaine, un député de la droite israélienne, Robert Ilatov, proposait une loi pyromane : faire reconnaître l’appel à la prière des muezzin comme une « nuisance sonore », et interdire par conséquent l’utilisation de hauts-parleurs pour les minarets.

Plus grave encore pour le gouvernement de Netanyahu, sa mésentente avec l’administration Obama semble consommée. The New York Jewish Week, journal habituellement pro-israélien et d’orientation politique centre-droit, se fend d’un éditorial assassin contre la politique actuelle d’Israël. Il réagit à cette phrase de Netanyahu : « J’ai entendu l’appel selon lequel la construction de lotissement pour les juifs éloignait les perspectives de paix, mais c’est cette critique qui éloigne la paix. Elle donne de faux espoirs aux Palestiniens et est détachée de la réalité ». L’éditorialiste répond : « Il faudrait se demander qui est le plus détaché de la réalité ces jours-ci, le président des États-Unis et le leader du monde libre, ou le leader d’un petit pays presque complètement dépendant du soutien américain ? ».


Tags:
israel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement