Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Pierre-Julien Eymard
home iconÉglise
line break icon

Pape François : « la mort n’a pas le dernier mot »

Radio Vatican - Publié le 02/11/14

En ce dimanche 2 novembre, où l’on commémore tous les fidèles défunts, le Pape François a rappelé que la mort n'a pas le dernier mot.

Le Saint-Père a invité, devant des dizaines de milliers de personnes réunies Place Saint-Pierre pour la prière de l’angélus, à penser à tous ceux dont personne ne se souvient, aux victimes des guerres, à ceux qui sont tués parce qu’ils sont chrétiens, et il a insisté sur le sens de la Toussaint, et du 2 novembre. Deux fêtes « intimement liées tout comme la joie et les larmes trouvent en Jésus-Christ, une synthèse qui est le fondement de notre foi et de notre espérance ».

En ces deux journées, relève le Saint-Père, « de nombreuses personnes font une visite au cimetière, qui, comme son nom l’indique, est le “lieu de repos”, dans l’attente du réveil final ». « Jésus lui-même a révélé que la mort du corps est comme un sommeil dont il nous réveille. Avec cette foi, nous nous rendons – même spirituellement – sur les tombes de nos proches, de ceux qui nous ont aimé. Mais aujourd’hui, insiste le Pape, nous sommes appelés à nous souvenir de tous, même de ceux dont personne ne se souvient ». « Souvenons-nous des victimes de la guerre et de la violence; de tant de “petits” de ce monde terrassés par la faim et la misère. Souvenons-nous des anonymes qui reposent dans la fosse commune, de nos frères et sœurs tués parce qu’ils étaient chrétiens ; et de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour servir les autres. »

La tradition de l’Eglise, a poursuivi le Saint-Père, a toujours exhorté à prier pour les défunts, en particulier à travers la célébration de l’Eucharistie. Offrir une messe pour les défunts « est la meilleure aide spirituelle que nous pouvons donner à leurs âmes, en particulier à celles qui sont les plus abandonnés ».

La mort n’a pas le dernier mot sur le sort de l’humanité, a déclaré le Pape François parce que l’homme est destiné à une vie sans limites, qui a ses racines et son accomplissement en Dieu. Après la prière de l’angélus, le Saint-Père a salué les familles, les groupes paroissiaux et associations présents ainsi que des bénévoles italiens qui pratiquent la « clown-thérapie » dans les hôpitaux. Le Pape les a encouragés « continuez, leur a t-il dit, vous faites tant de bien aux malades ».

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
2
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
WEB2-SAINTE MARTHE-TARASQUE-CC
Anne Bernet
La Tarasque vaincue par sainte Marthe à Tarascon a-t-elle existé ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement