Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Fin de vie : « Notre société a besoin du choix de la douceur », explique Mgr d’Ornellas

118tetehssrjc9dzlm30hkn9uugqovr42sjllhtlvsa4ozjtod0adlznwdnkq9vu0egawrn3wr9kjhpcc6gsd8jj2wc.jpg

Sylvain Dorient - publié le 31/10/14

Le groupe de travail des évêques vient de dévoiler le blog Fin de vie, destiné à promouvoir la « culture palliative ».

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Les personnes en fin de vie appellent dans la société, dans chacun de nous des ressources en humanité que peut-être nous ignorons, explique Mgr d’Ornellas , interrogé par Radio Vatican au lendemain de l’annonce du lancement d’un blog consacré à la fin de vie. Si nous savons y répondre, il y a une grande douceur qui nait dans l’accompagnement. C’est l’inverse qui se produit si nous jugeons de ce qui a de la valeur ou non, si nous prenons des décisions d’arrêt de vie. Notre société a besoin du choix de la douceur. »

Appliquer la loi Leonetti

« Ce n’est pas tant d’une nouvelle loi que nous avons besoin que de l’application de la loi Leonetti » explique l’archevêque de Rennes, Dol et Saint Malo, par ailleurs président du Groupe de travail de la CEF sur la fin de vie. Il y a urgence Selon la lettre de mission adressée le 20 juin 2014 par Manuel Valls aux députés Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS), la loi du 22 avril 2005 « reste mal connue, mal comprise et mal appliquée. » Le Premier ministre considère que « nos concitoyens aspirent à ce que leurs volontés soient pleinement respectées dans les derniers moments de leur vie.» Ainsi, une modification de la législation lui semble « Nécessaire ». La lettre fixe un triple objectif au futur texte de loi, issu des travaux des députés.

80% des Français hors soins palliatif

Si le groupe de travail des évêques peuvent s’accorder avec le diagnostic de Manuel Valls, le remède leur parait en revanche dangereux. Selon Mgr d’Ornellas, 80% des Français ne sont pas pris en charge en soins palliatifs alors que cela est prévu dans la loi. Il existe donc effectivement un dossier à traiter d’urgence sur la question de la fin de vie, mais il n’est pas législatif !
Pour ouvrir le débat, ce nouveau blog donnera la parole à des professionnels de santé ou à des personnes confrontées aux douloureux questionnements liés à la fin de vie. Il est conçu comme une boite de dialogues. Un billet est publié tous les 15 jours. Chaque contributeur répond personnellement aux questions déposées par les internautes pendant les 15 jours qui suivent la publication de son billet; ensuite, lorsqu’un nouveau billet est publié, les internautes peuvent continuer à déposer des commentaires sur le billet précédent mais ils n’auront plus de réponse de la part de son auteur.

Cet espace de débat ouvert voudrait pallier un manque douloureux de dialogue constructif, sans anathème ni simplification sur les questions posées par la Fin de Vie. Que « chacun risque sa propre parole, réfléchie et mesurée », nous invitent les initiateurs du blog.

Tags:
BioéthiqueFin de vie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement