Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconActualités
line break icon

Confessionnaux aux enchères sur Internet : l'évêque de Saint Brieuc fait stopper la vente

DR

confessionnal aux enchères

Judikael Hirel - AR GEDOUR MAG - Publié le 30/10/14

"Nous pouvions les garder et les laisser se détériorer, les jeter ou bien les vendre", estimait la municipalité qui s'était permis de les mettre aux enchères sur Internet pour s'en débarrasser...

L’information avait commencé à faire du bruit dans la presse locale, dans les colonnes du quotidien Ouest-France comme sur le site Ar Gedour Mag, partenaire d’Aleteia : la ville de Dinan avait mis en vente sur Internet quatre confessionnaux ainsi qu’une tribune de choeur.  « Ces objets usuels de l’Eglise n’ont pas d’intérêt d’un point de vue patrimonial et ils ne sont plus utilisés par les paroisses, expliquait Simon Guinebaud, responsable du service patrimoine de la ville. Nous pouvions les garder et les laisser se détériorer, les jeter ou bien les vendre en pensant que certains pourraient trouver une utilité. » Combien d’autres mobiliers d’église comme ceux-ci ont déjà fini, par ignorance ou délibérément, comme éléments de décoration dans des bars, des clubs ou des boutiques ?

Conséquence de cet étrange raisonnement : ils avaient été mis aux enchères sur Agorastore, une place de vente aux enchères en ligne pour les collectivités locales. Un premier confessionnal, mis en vente à 100 €, avait même trouvé acquéreur pour 199 €. Heureusement, l’évêque de Saint-Brieuc & Tréguier. Mgr Denis Moutel, a réagi et s’est opposé à la vente. Comme il le précise dans un communiqué publié sur le site du diocèse, "le confessionnal n’est pas un meuble ordinaire. Il est le lieu de la célébration d’un sacrement et il ne peut trouver en aucun cas un autre usage. Le fait qu’il ne soit pas ou peu utilisé ne change rien à l’affaire : il a été et il sera encore le lieu d’une profonde expérience spirituelle pour les croyants.  Par ailleurs, cette vente est illégale puisque ce bien communal est protégé de manière permanente par son affectation légale et exclusive au culte. Cela veut dire très clairement que la commune de Dinan ne peut pas vendre ces confessionnaux."
Surpris et choqué, Mgr Moutel a protesté vigoureusement, et avec efficacité, contre cette vente. Il a obtenu du maire de Dinan l’assurance que cette procédure de vente soit immédiatement arrêtée. En effet, dès jeudi 30 octobre au soir, l’annonce de cette vente n’était plus en ligne sur le site Agorastore.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement