Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pape François : « La famille et le mariage n’ont jamais autant été attaqués qu’aujourd’hui »

© Antoine Mekary / Aleteia
Partager

« La famille est le lieu où nous nous formons en tant que personne. Chaque famille est une brique qui construit la société », a rappelé le pape en recevant samedi 7500 participants du mouvement apostolique Schönstatt.

Le Pape François a reçu ce samedi dans la salle Paul VI du Vatican 7500 participants du mouvement apostolique Schönstatt, qui célèbre cette année le centenaire de sa fondation. Né le 18 octobre 1914, au bord du Rhin, de l’intuition du père Joseph Kentenich, pallottin, directeur spirituel des candidats au sacerdoce, ce Mouvement est très impliqué dans l’éducation et la pastorale familiale. Des milliers de religieux, couples, familles et jeunes d’une cinquantaine de pays sont venus à Rome à cette occasion.

Dans son discours aux participants, le Saint-Père est revenu justement sur la valeur et la richesse de la famille. La rencontre a pris la forme d’un dialogue avec la salle, entrecoupé de témoignages vidéos de plusieurs communautés, couples, et familles.  «La famille et le mariage n’ont jamais autant été attaqués qu’aujourd’hui» a relevé le Pape, prolongeant la réflexion récente portée au cours du synode extraordinaire à Rome. François a invité à réfléchir à la définition du mariage. « Le sacrement du mariage est parfois réduit à un rite, à un fait social» a-t-il regretté, qui cache une chose fondamentale : l’union avec Dieu.

Le Pape a ainsi rappelé combien il était important de soigner la préparation des fiancés au mariage, par un accompagnement patient qui permette de faire comprendre le «pour toujours» dans une culture contemporaine qui exalte le provisoire. François a rendu aussi hommage à la dimension missionnaire du mouvement apostolique Schönstatt, et à son profond attachement à la Vierge Marie. A noter que plusieurs représentants de mouvement d’Eglise étaient présents ce samedi comme la présidente des Focolari, Maria Voce.
 

Le Mouvement apostolique Schönstatt

Ce Mouvement est né le 18 octobre 1914, au bord du Rhin, de l’intuition du père Joseph Kentenich, pallottin, directeur spirituel des candidats au sacerdoce. Avec un groupe de jeunes séminaristes, il scella une « Alliance d’amour avec Marie ». Cent ans plus tard, des milliers de religieux, couples, familles et jeunes d’une cinquantaine de pays sont venus à Rome pour renouveler cette Alliance au cœur de l’Eglise et en communion avec le Pape. Ils viennent en pèlerins, dans la joie. Leur désir est de mettre leur mouvement au coeur de l’Église, de participer à l’œuvre d’évangélisation et de rencontrer les autres charismes qui ont influencé leur spiritualité : jésuites, salésiens, et d’autres encore. Dans le sillage de leur fondateur, ils plaident en faveur d’une Église humble, pauvre, fraternelle, libre qui se laisse guider par le Saint Esprit et accompagner par la paternité responsable du Saint-Père, une Église missionnaire capable d’animer la culture et le monde.
Actuellement, le mouvement compte plus de 100 000 membres. Ils se sentent envoyés aux hommes pour témoigner de leur foi. L’Alliance d’amour a un impact sur leur vie professionnelle et personnelle. Au cours des cinquante dernières années, la branche familiale du mouvement s’est sensiblement développée.

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]