Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« la 25ème heure » : un parcours spirituel dans 15 sanctuaires de France

Pierre Vincent
Partager

L’événement, qui marque « l’heure perdue » à chaque automne, a lieu ce 25 octobre. Une idée originale pour découvrir le patrimoine sacré de France.

Qu’on se le dise, « la 25ème heure » n’est pas le titre du dernier blockbuster hollywoodien mais bien le nom de l’événement organisé par l’association « Villes sanctuaires de France », créée il y a 20 ans. Ce nom fait référence à l’heure que nous gagnons chaque année, depuis 1975, lors du passage à l’heure d’hiver… En 2014, cette heure supplémentaire se glissera entre les aiguilles de vos horloges dans la nuit du 25 au 26 octobre.

Pour l’association, cette heure gagnée constitue une excellente occasion d’allier spiritualité et culture. Aurélien Charpille, président de Villes sanctuaires de France depuis 2013, s’interroge en effet : « que faire de cette heure supplémentaire ? Et si cette heure était sacrée…» Son projet : profiter de ce supplément de temps pour faire du « tourisme spirituel » et « découvrir des joyaux cachés du  patrimoine sacré. » Ce sont donc 15 villes sanctuaires de France qui participeront à la première édition de la 25ème heure, qui débutera le samedi 25 octobre à 20h25. Des circuits de plusieurs jours, en groupe, par régions sont aussi proposés.  

Lors de la présentation du projet, le 28 mai dernier au Palais de Chaillot à Paris, Aurélien Charpille affirmait que « de Lisieux à Lourdes, de Chartres à Nevers ou à Rocamadour, cela se vivra partout à la même heure. Nous serons ainsi reliés les un aux autres par ce même événement ». Pour lui, « il s’agit de créer des passerelles entre visite spirituelle et visite culturelle. » Car lier ces deux dimensions, tourisme et pastorale, est bien nécessaire, au risque de passer à côté de l’essentiel. Le quotidien La Croix relayait d’ailleurs les propos du Père André Fournier, chargé de l’accueil des pèlerins au Mont-Saint-Michel : « Difficile de penser à Lisieux sans penser à sainte Thérèse, ou à Ars sans évoquer son saint curé ».

Parmi les quinze sanctuaires proposés figurent notamment Pontmain, le Mont Saint-Michel, le Puy en Velay et le sanctuaire d’Alençon, dédié aux époux Louis et Zélie Martin (cf Aleteia). 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]