Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconActualités
line break icon

Nigeria : les lycéennes enlevées par Boko Haram bientôt libérées ?

AFP/ISHARA S.KODIKARA

Radio Vatican - Publié le 17/10/14

Vendredi après-midi, un cessez-le-feu a été conclu avec le groupe islamiste. Cet accord prévoit également la libération des lycéennes enlevées il y a maintenant plus de six mois.

Serait-ce bientôt la fin des violences au Nigeria ? L’armée et la présidence du pays ont déclaré vendredi après-midi avoir conclu un accord avec le groupe islamiste armé Boko Haram. Cet accord prévoit un cessez-le-feu et la libération des plus de 200 lycéennes enlevées mi-avril.

Vendredi matin, le chef de la Commission électorale a déclaré que les élections présidentielle et législatives seront valables, même si Boko Haram empêche les habitants de voter. La présidentielle aura lieu l’année prochaine, le 14 février. Vendredi après-midi, le Nigeria a annoncé la fin des violences et la libération des lycéennes. Hassan Tukur, le premier secrétaire de la présidence, a précisé que l’annonce a été faite dès jeudi soir par Boko Haram. Une décision prise à la suite des discussions avec les autorités du pays.

Les deux cents écolières avaient été enlevées il y a six mois à Chibok dans le nord-est du Nigeria. Le groupe islamiste avait revendiqué leur enlèvement. Son chef, Abubakar Shekau avait déclaré : « J’ai enlevé vos filles. Je vais les vendre sur le marché au nom d’Allah et les marier de force ». Face à cet enlèvement, l’attaque la plus choquante depuis le début de l’insurrection du mouvement, en 2009, des voix s’étaient élevées parmi la population. Certain avaient aussi accusé le gouvernement de ne pas en faire assez pour libérer les adolescentes.

A l’étranger, une campagne mondiale avait été lancée pour réclamer leur libération « Bring Back Our Girls », « Ramenez nos filles ». Plusieurs personnalités dont Michelle Obama, la femme du président américain, s’étaient mobilisées. Mardi, le mouvement avait organisé une manifestation pour qu’elles ne soient pas oubliées.

Tags:
boko haram
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement