Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Sainte Marthe
home iconÉglise
line break icon

Le Pape François exhorte les chrétiens à ne pas vivre comme des païens

Jeffrey Bruno

Radio Vatican - Publié le 17/10/14

"Ne soyons pas des chrétiens « tièdes » !", a de nouveau exhorté le Pape dans son homélie de vendredi matin, à la maison Sainte-Marthe.

L’homélie du Pape François s’appuyait vendredi matin sur lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens (1, 11-14), texte de la lecture du jour.
Saint Paul affirme à la communauté chrétienne qu’elle a reçu « la marque de l’Esprit Saint » pour avoir cru à l’Évangile. Par ce don, a expliqué le Pape, Dieu « nous a non seulement choisis », mais il nous a indiqué « une manière de vivre, qui n’est pas une simple liste d’habitudes, c’est bien plus : il s’agit d’une véritable identité. Notre identité est vraiment cette marque, cette force de l’Esprit Saint », a-t-il poursuivi, « que nous avons tous reçu lors du Baptême. L’Esprit Saint a marqué notre cœur, et plus encore, il marche avec nous. Cet Esprit Saint, qui avait été promis – Jésus l’avait promis – cet Esprit Saint nous donne non seulement une identité, mais c’est aussi l’acompte sur notre hérédité. Avec lui le Ciel commence. Nous sommes vraiment en train de vivre ce Ciel, cette éternité, parce que nous avons été marqués par l’Esprit Saint, qui est vraiment le début du Ciel. […] Nous avons le Ciel en main avec cette marque », a insisté le Saint-Père.

Ne soyons pas des chrétiens « tièdes » !
Toutefois, cette garantie ne protège pas les chrétiens du piège de nombreuses tentations. D’abord, a fait remarquer le Pape, « lorsque nous ne voulons pas, je ne dirai pas annuler cette identité, mais la rendre opaque : c’est le chrétien tiède. Il est chrétien, certes, il va à la Messe le dimanche, certes, mais dans sa vie l’identité [chrétienne] ne se voit pas. Il vit aussi comme un païen : il peut vivre comme un païen, mais il est chrétien. Il est tiède », a répété le Saint-Père, avant de mettre en garde contre « l’autre péché, celui dont Jésus parlait à ses disciples et que nous avons entendu : ‘Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie’. ‘Faire semblant de’ : je fais semblant d’être chrétien, mais je ne le suis pas. Je ne suis pas transparent, je dis une chose – ‘Oui, oui, je suis chrétien’ – mais j’en fais une autre qui n’est pas chrétienne ».

Notre route vers le ciel
En revanche, a ensuite rappelé le Pape François en citant un autre passage tiré de Saint Paul, l’identité créée par l’Esprit Saint porte en elle des dons bien plus grands : « Amour, joie, paix, magnanimité, bienveillance, bonté, fidélité, tendresse, maîtrise de soi. Et cela, c’est notre route vers le Ciel […]. Parce que nous avons cette identité chrétienne, nous sommes marqués du sceau de l’Esprit Saint ». Puis le Pape a conclu par cette prière : « Demandons au Seigneur la grâce d’être attentifs à ce sceau, qui est notre identité chrétienne, qui n’est pas seulement une promesse, non ; nous l’avons déjà en main comme un acompte ».

Tags:
homeliesPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement