Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconAu quotidien
line break icon

Syndrome de la mort subite du nourrisson : enfin quelques réponses

© Public Domain

Kathleen M. Berchelmann - Publié le 14/10/14

Voici les questions les plus courantes que j’entends sur le sommeil sécuritaire :

Combien de temps mon bébé doit-il dormir sur le dos ?
Jusqu’à l’âge d’un an, préconise l’American Academy of Pediatrics.  En tant que mère, je sais combien c’est difficile ! Mettez votre bébé à dormir sur le dos dès sa naissance et qu’il apprenne à dormir comme ça. Ne le laissez pas dormir sur le ventre, même sur ​​votre poitrine. Ne le laissez pas dormir sur le côté.

Que faire si mon bébé régurgite alors qu’il dort sur ​​le dos? Va-t-il étouffer?
Non, neurologiquement, des bébés en bonne santé ne peuvent pas s’étouffer avec leur propre régurgitation, même s’ils dorment sur ​​le dos. Ils peuvent tousser un peu, mais c’est normal. J’ai un berceau avec un tour de lit, une couverture, un animal en peluche  et autres accessoires. Est-ce sécuritaire? Non. Rien dans le berceau, à l’exception du bébé et d’un petit drap de berceau bien ajusté. Les “sets de berceau” commercialisés par beaucoup de magasins comportent de nombreux éléments dangereux.  Ne jamais utiliser une couverture dans le lit de votre bébé, sauf pour emmailloter le bébé. Les tours de lit ne sont pas recommandés, de nombreux experts estimant qu’ils représentent un danger d’étouffement. A proscrire : les oreillers, couvertures, animaux en peluche, ou autres objets dans le lit de votre bébé.

Puis-je emmailloter mon bébé comme on le faisait à l’hôpital ?
Oui, vous pouvez langer votre bébé, bien serré, jusqu’à ce qu’il sache comment sortir de ses langes, ce qui se produit habituellement dans le premier mois. Des couvertures mettables et des langes avec fermetures Velcro sont fortement recommandées pour garder votre bébé au chaud et emmailloté en toute sécurité. Ils peuvent également aider votre bébé à dormir pendant des périodes de temps plus longues la nuit, ce qui signifie davantage de sommeil pour vous aussi ! Veillez à ce que votre bébé n’ait pas trop chaud.

Puis-je utiliser un positionneur de sommeil ou un cale-bébé ?
Les positionneurs de sommeil et cale-bébés sont désormais considérés comme des risques d’étouffement. Voici seulement quelques années, ils étaient commercialisés comme des moyens de prévention  du SMSN, maintenant ils sont connus pour être dangereux. Si votre bébé régurgite beaucoup ou qu’on lui a diagnostiqué un reflux gastro-œsophagien, vous pouvez envisager de relever la tête du matelas. Rappelez-vous, rien ne convient dans le berceau à l’exception d’un drap bien ajusté.

J’aime dormir avec mon bébé, surtout si je dois l’allaiter la nui
t. Est-ce sans danger
?
Dormir avec votre bébé dans le même lit représente un risque d’étouffement pour lui. Il est particulièrement dangereux de dormir avec votre bébé sur un canapé, un matelas d’eau ou une couette. Malheureusement, beaucoup de bébés meurent quand ils sont coincés entre un parent et un coussin de canapé ou que leurs visages sont enfouis dans la literie. L’allaitement réduit le risque de SMSN et comporte de nombreux autres avantages pour la mère et le bébé. Donc, s’il vous plaît ne laissez pas la crainte de l’étouffement de votre bébé vous décourager de l’allaitement maternel. Des berceaux près du lit et autres types de berceaux peuvent faciliter la vie quand le bébé se réveille souvent la nuit pour se nourrir. Assurez-vous que le lit de votre bébé est sécuritaire, beaucoup de lits tels que les « moïses » et les lits avec matelas mou et couvertures ne sont pas sûrs.

Personnellement, je recommande à ceux qui veulent partager leur lit avec le bébé un berceau à trois côtés contigu au bord du lit des parents. La plupart répondent aux recommandations de sommeil sécuritaire. Ils sont particulièrement utiles pour les mères qui allaitent… À noter que l’Académie américaine de pédiatrie estime que la recherche est insuffisante pour recommander ou déconseiller le fait de dormir ensemble.

Traduction de l’édition anglophone d’Aleteia par Elisabeth de Lavigne

http://www.aleteia.org/en/health/article/sudden-infant-death-syndrome-finally-we-have-some-answers-5869670120816640health

  • 1
  • 2
  • 3
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement