Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Sainte Marthe
home iconÉglise
line break icon

Pape François : « Personne n’a le droit de se sentir privilégié ou de revendiquer une exclusivité »

DR

angelus 130714

Radio Vatican - Publié le 13/10/14

Gratuité, universalité et élargissement aux plus démunis : Partant de l'Evangile du jour (Mt 22, 1-14), le Pape, lors de l'angélus place Saint-Pierre, a listé trois enseignements à retenir pour l'Eglise aujourd'hui.

Dans cet extrait de l’Evangile, tous les invités à un mariage ne viennent finalement pas, prétextant avoir autre chose à faire, montrant une certaine indifférence, voire de l’agacement. Pour le Pape, cette attitude est le reflet de nous-mêmes, quand nous n’accueillons pas les dons de Dieu, quand nous préférons choisir « nos préoccupations matérielles et nos intérêts » alors que Dieu nous « offre gratuitement son amitié, sa joie et le salut ».

Mais le projet de Dieu ne s’arrête pas pour autant a souligné le Pape : devant l’absence des premiers invités au banquet, Dieu « repropose l’invitation » en élargissant le cercle des invités aux « pauvres, aux abandonnés, aux démunis, même aux bons et aux mauvais, sans distinction ». La salle de banquet est ainsi remplie d’exclus et « l’Evangile, repoussé par certains, trouve un accueil inattendu dans tant d’autres cœurs ».

Sortir de notre « petite Eglise » confortable
Le Pape François voit dans cette parabole une invitation pour l’Eglise à « s’ouvrir aux périphéries, en reconnaissant que le marginal, même celui qui est rejeté et méprisé par la société, est lui aussi objet de la générosité de Dieu ». Il faut donc élargir l’Eglise aux dimensions du règne de Dieu et ne surtout se limiter à « notre toute petite Eglise ». Le Pape avertit : « personne n’a le droit de se sentir privilégié ou de revendiquer une exclusivité » quand le Seigneur appelle. Pour y arriver, François donne une seule condition : « revêtir le vêtement de noce, c’est à dire témoigner de la charité concrète envers Dieu et envers son prochain » et « vaincre l’habitude de s’installer confortablement au centre, comme le faisaient les grands prêtres et les pharisiens ». C’est en cela que la bonté de Dieu est universelle. Un message fort porté avant la reprise ce lundi des discussions du Synode extraordinaire des évêques sur la famille.

Après l’Angélus, le Pape a rendu grâce pour la béatification du père Francesco Zirano de l’Ordre des Frères mineurs conventuels. François a également fait réciter un Ave Maria aux fidèles présents place Saint-Pierre pour les victimes des inondations à Gênes. Enfin, il a salué les pèlerins canadiens qui avaient fait le déplacement pour la messe de remerciement pour la canonisation des nouveaux saints François de Laval et Marie de l’Incarnation, ainsi qu’un groupe de l’Office chrétien des personnes handicapées.

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement