Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Alphonse-Marie de Liguori
home iconActualités
line break icon

Guyane : Une saisie sur les comptes du conseil général pour pouvoir payer les prêtres

DR / diocèse e Guyane

diocèse de guyane

Sylvain Dorient - Publié le 13/10/14

Dans ce département d’Outre-mer, c’est l’état qui paie les salaires du clergé. Le président du conseil général, Alain Tien-Liong, vient d'être contraint à appliquer la loi.

Parmi les particularités de la Guyane figure le fait que les  26 prêtres catholiques du diocèse sont considérés comme des fonctionnaires de catégorie B, et donc payés par le conseil général.

Or son président, Alain Tien-Liong (Divers Gauche), considérant que la situation de son département était anormale, a décidé unilatéralement de cesser de payer les salaires des prêtres depuis mai 2014. Le dernier épisode de ce conflit guerre vient encore une fois de lui donner tort : suite à une procédure de mandatement d’office engagée il y a 15 jours par la préfecture à l’encontre du conseil général, les fonds permettant de payer les prêtres du diocèse ont été directement saisis sur les finances du conseil général. 

Alain Tien-Liong livre depuis plusieurs années une sorte de guerre de tranchées (dont vous pouvez retrouver les épisodes précédents ici et ) contre la survivance de l’ordonnance royale de Charles X du 27 août 1828, seul texte fondamental régissant les cultes en Guyane, et qui ne reconnaît que le culte catholique. C’est par ailleurs un sympathisant du MDES (Mouvement de décolonisation et d’émancipation sociale), connu pour avoir compté parmi ses militants l’actuelle Garde des Sceaux, Christiane Taubira. Dans une interview à France Guyane, il s’est expliqué sur sa décision : « Nous avons corrigé une anomalie de l’histoire car il n’était pas normal que le conseil général, donc le contribuable, prenne en charge la rémunération des prêtres, d’autant plus que nous avons des difficultés financières et que nous n’avons aucune dotation de l’État pour cette rémunération. » Il reste que sa méthode le met hors la loi.

Effectivement, les fonds manquent dans le département, notamment pour assurer les frais de scolarités dans plusieurs communes. Mais peut-on sérieusement supposer que c’est le poids de 26 salaires de fonctionnaires de catégorie B qui plombe ainsi le budget ? La lecture d’un rapport de la Chambre régionale des comptes de la Guyane concernant la gestion du département de la Guyane prouve le contraire. Entre autres détails instructifs, on apprend que la gestion départementale est des plus opaques (page 10) que les charges salariales du personnel du département à augmenté de 38,45% en 5 ans (page 34), que des avantages en nature ne sont pas déclarés (page 40)… Pour ceux qui n’auraient pas la patience de le lire in extenso, Guyaweb, en a sélectionné quelques « bonnes feuilles ». 

Aidez le diocèse de Guyane à rémunérer ses prêtres
L’évêque de Cayenne, Mgr Emmanuel Laffont a quant à lui entamé un jeûne pour protester contre la situation de son diocèse. Il précise qu’il n’est pas opposé à ce que l’exception guyanaise cesse, mais que l’action unilatérale et illégale d’Alain Tien-Liong met son diocèse en grande difficulté. Il demande aux catholiques de se cotiser pour que le diocèse puisse acquérir son indépendance financière : « Je demande aux catholiques de Guyane de répondre à mon appel à un denier de l’Eglise mensualisé, par virement automatique, si possible, afin de rendre notre Eglise de Guyane financièrement autonome dans les semaines qui viennent. Que Dieu nous vienne en aide. Je lui offre une période de jeûne et de prière pour cela, car Lui seul peut changer nos coeurs et nos habitudes. Pour cela il suffit de s’approcher de votre paroisse et de demander le formulaire SEPA. Nous pouvons également vous envoyer le formulaire par Internet, demandez-le à emmanuel.lafont@orange.fr. Je fais confiance à la générosité des disciples du Christ. »

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
4
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
5
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
6
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
7
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement