Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Sainte Marthe
home iconActualités
line break icon

Le moral des cadres français est en berne

© KieferPix/SHUTTERSTOCK

Solène Tadié - Publié le 11/10/14

A en croire le dernier baromètre de ViaVoice, les cadres se montrent de plus en plus pessimistes quant à l’avenir économique du pays.

Depuis juin 2013, le moral des cadres français n’a jamais été aussi bas. Une humeur compréhensible dans la mesure où 65% d’entre eux sont convaincus que leur niveau de vie va décliner de manière substantielle d’ici un an.

C’est en tout cas ce qu’a révélé un sondage ViaVoice publié ce jour et réalisé pour HEC, Le Figaro et France Inter. Après une hausse enregistrée au printemps dernier, les derniers chiffres du mois de septembre affichent une sévère rechute, avec un indicateur global à -52 points, un record jamais égalé depuis juin 2013, comme le souligne l’institut.
Pour François Miquet-Marty, directeur associé de ViaVoice, « le changement de gouvernement n’a pas permis d’enrayer cette dégradation provoquée par les mauvaises nouvelles macroéconomiques de l’été.»

Un franc pessimisme pour l’avenir de l’emploi
Selon le budget 2015 dévoilé la semaine dernière en effet, la croissance (qui devait initialement être de 1%) sera seulement de 0,4%, tandis que le rythme de réduction du déficit se fera plus lent. Des données qui confortent les cadres dans l’idée qu’aucune amélioration ne sera visible sur le marché du travail dans les prochains mois, les faisant anticiper une hausse du taux de chômage. Plus de sept sur dix prévoient une nouvelle hausse dans les douze prochains mois et 67% d’entre eux ont constaté une baisse de motivation de leurs équipes.

Si le pessimisme affiché quant à l’emploi peut être légèrement nuancé par les statistiques liées à la croissance, il apparaît toutefois clair que les cadres sont inquiets pour l’avenir : 65% des sujets interrogés croient effectivement à un retour de la croissance, mais pas avant 2017, tandis que 37% pensent que cela se fera « à plus long terme », voire jamais (13%).

La confiance dans les PME
Le rapport de ViaVoice révèle avant tout que l’actuel discrédit qui entoure les acteurs politiques est compensé par un espoir placé dans l’action directe des acteurs économiques. D’après l’institut, 45% des cadres misent sur les PME (suivies de près par la conjoncture internationale) pour redresser la situation économique et recréer la croissance, les jugeant plus aptes que les grands groupes à s’adapter aux secteurs d’avenir. Comme le souligne encore François Miquet-Marty, ils pensent que « France va se réinventer par le bas grâce aux créateurs. »

Le sondage a été effectué en ligne du 16 au 22 septembre auprès d’un échantillon de 400 personnes, représentatif de la population des cadres résidant en France métropolitaine, suivant la méthode des quotas.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement